Il était une fois… la science

    3

    Du latin vulgaris, qui signifie «populaire», la vulgarisation scientifique rend le savoir accessible aux curieux non spécialistes. C’est l’un des domaines les plus dynamiques de l’édition. Son inspiration, elle la trouve dans l’infiniment grand en étudiant la marche du monde et de l’Univers tout explorant l’infiniment petit. Sa soif de connaissances, elle l’étanche auprès des sources inépuisables que sont les hommes et leur environnement. Au fond, elle tente de répondre aux questions du peintre Paul Gauguin : «D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?»

    Dans ce dossier

    Lucy Hawking: L’univers, mon papa et moi

    Aventure sympathique et projet éducatif sur la cosmologie, le système solaire et l’astrophysique, Georges et les secrets de l’univers a aussi été l’occasion pour son auteure, Lucy Hawking, de mieux comprendre son célèbre père Stephen.

    Entre la connaissance et le divertissement

    Le monde du livre jeunesse déborde de choix, bien conçus et bien assemblés, pour apprendre et se divertir — souvent simultanément.

    Edouard Launet: Pas folichon… mais jouissif!

    Après Au fond du labo à gauche et Viande froide et cornichon, Edouard Launet nous présente un troisième opus de ses étonnantes chroniques scientifiques. Tout aussi drôles que les précédents, les courts textes rassemblés sous le titre évocateur de Sexe machin proposent un tour complet (et étourdissant) de la sexualité moderne.

    Adam, Ève et autres considerations scientifiques

    Du latin vulgaris, qui signifie «populaire», la vulgarisation scientifique rend le savoir accessible aux curieux non spécialistes. C’est l’un des domaines les plus dynamiques de l’édition. Son inspiration, elle la trouve dans l’infiniment grand en étudiant la marche du monde et de l’Univers tout explorant l’infiniment petit. Sa soif de connaissances, elle l’étanche auprès des sources inépuisables que sont les hommes et leur environnement. Au fond, elle tente de répondre aux questions du peintre Paul Gauguin: «D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?»

    Publicité