Dossier

Entrevues

Articles

Chroniques

La trajectoire des confettis

La trajectoire des confettis est le premier roman d’une auteure qu’il faudra absolument suivre, Marie-Ève Thuot. L’une des forces de l’œuvre de plus de 600 pages est de nous tenir en haleine par chaque mot en multipliant les personnages et les points de vue sur l’amour, la sexualité et de très nombreux aspects de notre société. Chaque fois qu’on découvre quelque chose sur le passé mystérieux d’un personnage, on s’aperçoit qu’il en reste toujours plus à découvrir. Le suspense est palpable ! Un peu comme dans le film Pulp Fiction, différentes temporalités se succèdent et on ne peut que s’émerveiller de voir à quel point tout est lié et à quel point on s’attache aux personnages avec efficacité. La trajectoire des confettis est un roman choral plus que captivant !ParMathieu Lachance (Le Fureteur) - 18 octobre 2019

Chienne

Son père la traitait comme une chienne. En fait, un animal aurait eu de meilleurs soins et reçu plus d’affection. Il lui demandait d’être sa chienne, à quatre pattes, avec une laisse. Ses humiliations ne s’arrêtaient pas là, et toutes les occasions étaient bonnes pour ce bourreau de piétiner l’estime de ses enfants. Pendant ce temps, la mère, témoin silencieux, tolérait, car elle se persuadait que le père ne violait pas ses enfants. Il lui avait promis. Un récit dur, brutal, sur une enfance remplie d’horreur. Marie-Pier Lafontaine a réussi à mettre des mots sur l’indescriptible. Elle fait surtout parler les silences, tout ce qui ne se dit pas, mais se devine. Un texte à lire, car il ne faut pas fermer les yeux sur ces vies saccagées à grands coups de gestes et de paroles blessantes.ParMarie-Hélène Vaugeois (Vaugeois) - 18 octobre 2019