Marie-Claude Gagnon présente son nouveau livre: Murmures d’Eaux

23

Professeure en communication et passionnée de littérature, Marie-Claude Gagnon signe ici son troisième roman, après Rushes, paru aux Éditions Hurtubise HMH en 2005 et Je ne sais pas vivre, publié en 2001 aux Éditions Vents d’Ouest. Son premier ouvrage de fiction lui a mérité le prix Jovette-Bernier

Murmures d’Eaux est un roman où le désir engendre la métamorphose d’un homme et d’une femme qui cherchent à se connaître, chacun de leur côté de la cloison d’une parfumerie. Il l’observe, lui fait sentir sa présence et elle devient de plus en plus sollicitée par cet homme qui prétend ne pas avoir de visage. Irène commence à échanger assidûment avec Fernand sur la vie, l’engagement, la société, la politique, la solitude, le désir. Jusqu’au jour où l’amitié naît entre eux, puis le désir, puis la nécessité d’une rencontre. L’homme derrière le mur, soi-disant défiguré par un grave accident, ne peut répondre à cet appel. Il trouve une solution tout aussi inattendue que timbrée pour satisfaire leur besoin de se voir. Entrent ainsi en scène, dans la parfumerie Murmures d’Eaux, des personnages étranges, des chamans, qui se faufilent parmi les clients de la parfumeuse. Ce qui amène Fernand à apprivoiser l’état amoureux et Irène, à s’émanciper de ses peurs les plus prégnantes en sautant à pieds joints dans les propositions de ce colocataire singulier. Vous aurez sans doute compris que la parfumerie est un prétexte pour parler des sensations, des intuitions et des sentiments.

Bibliographie :
Murmures d’Eaux, Hurtubise HMH, 144 p., 17,95$ Parution mi-septembre 2007

Publicité