Articles

Littérature étrangère

exclusif au web
Dinaw Mengestu présente son nouveau livre: <i>Les Belles choses que porte le ciel</i>

Dinaw Mengestu présente son nouveau livre: Les Belles choses que porte le ciel

Par Dinaw Mengestu, publié le 24/10/2008

Révélation du printemps aux États-Unis, Les Belles choses que porte le ciel est le premier roman de Dinaw Mengestu, originaire d’Éthiopie. Âgé de 29 ans, il a écrit pour les prestigieux magazines Harper’s et Rolling Stone et enseigne la littérature à l’Université Georgetown.

J’ai entamé l’écriture des Belles choses que porte le ciel pour une raison des plus simples et des plus évidentes: j’entendais la voix du narrateur du roman, Sepha Stephanos, aussi distinctement que ma propre voix. La sienne était chargée de tristesse et de langueur, mais portait aussi en elle des éclats d’humour et de tendresse. Tout en souhaitant écrire un roman qui réfléchisse à mon Éthiopie natale et aux défis qu’affrontent les immigrants à leur arrivée en Amérique, je voulais comprendre ce qui donnait à Sepha ce ton mélancolique que j’ai continué d’entendre çà et là pendant des années.

Dès le début du roman, Sepha délaisse la petite épicerie qu’il possède pour arpenter les rues de Washington DC. Il erre dans la ville et dans son passé et, ce faisant, se dévoile peu à peu au lecteur. En avançant dans l’écriture des Belles choses que porte le ciel, en observant et écoutant Sepha revisiter sa vie, j’ai compris que la solitude et l’isolement qu’affrontaient mon narrateur et ses semblables étaient notre lot à tous.


Bibliographie :
Les Belles choses que porte le ciel, Dinaw Mengestu, Éditions Albin Michel, coll. Terres d’Amérique, 304 p., 31,95$

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature étrangère
  4. Dinaw Mengestu présente son nouveau livre: Les Belles choses que porte le ciel