Festival Québec en toutes lettres : Des mots comme des visages

190
Festival Québec en toutes lettres : Des mots comme des visages
La onzième édition du festival Québec en toutes lettres se tiendra du 15 au 25 octobre 2020. Encore une fois cette année, l’événement qui prend ses racines dans la Capitale-Nationale offre une grande variété d’activités où la littérature va à la rencontre du public.

C’est un vers de la poète Hélène Dorion qui donne le ton au festival. « Des mots comme des visages » évoque toute la sensibilité et l’humanité qui peuvent se retrouver au cœur du littéraire, comme il révèle notre besoin de s’entendre parler, d’amour et d’espoir, tous autant que nous sommes. Les onze jours du festival Québec en toutes lettres ramènent donc les mots au cœur de l’essentiel et plusieurs événements vont à la rencontre des gens, que ce soit dans les rues ou au moyen du virtuel. « Je retiendrai de 2020 ce qu’elle a révélé de meilleur chez l’humain. Ce désir d’entraide, ce sens de la communauté, ces élans de générosité spontanés », exprime Dominique Lemieux, directeur du festival.

La grande traversée poétique, présentée par le réseau Les libraires, est ce phare qui veut guider le navire malgré les intempéries. Par la force du nombre et de la beauté qui émaneront de la multiplicité des voix et des cultures, ce rassemblement réunira 200 poètes de 20 pays des 5 continents. À partir du 23 octobre à 20h, 12 heures de lectures filmées et de vidéo-poèmes seront diffusées et pourront être vues et écoutées jusqu’au 25 octobre 20h en ligne en suivant ce lien. Du Québec, plus de 30 poètes seront de la partie : Nora Atalla, Joséphine Bacon, Vanessa Bell, Sébastien Bérubé, Geneviève Boudreau, Nicole Brossard, Éric Charlebois, Anne-Marie Desmeules, Jean Désy, Laura Doyle Péan, Valérie Forgues, Mireille Gagné, Marie-Andrée Gill, Emma Haché, Lorrie Jean-Louis, Vincent Lambert, Jonathan Lamy, Annie Landreville, Tania Langlais, Thomas Langlois, Georgette LeBlanc, Aimée Lévesque, Baron Marc-André Lévesque, Paul-Chanel Malenfant, Judy Quinn, Virginia Pésémapéo Bordeleau, Michel Pleau, Mathieu Simoneau, Louis-Karl Picard-Sioui, Marc-Alexandre Reinhardt, Gabriel Robichaud, Jonathan Roy, Hector Ruiz, Émilie Turmel et Laurence Veilleux.

Outre ce voyage qui nous fera visiter le monde, plusieurs manifestations publiques improviseront des rendez-vous pour faire éclore des moments de partage uniques. Avec L’invasion poétique de Tinder, des auteurs parcourront l’application pour y laisser quelques traces de magie poétique. Contes de ruelles verra une conteuse arpenter les rues de Limoilou à la recherche de personnes à qui raconter une courte histoire, le temps de créer un instant béni. Les postières et les postiers dissémineront dans les boîtes aux lettres des quartiers centraux de la ville des cartes postales aux accents de poésie. Quant à La caravane, elle s’arrêtera dans les jardins et cours intérieures de résidents de coopératives d’habitation et de résidences pour personnes âgées afin d’y présenter un bref spectacle qui ne manquera pas de surprendre.

Dans l’espace virtuel, en collaboration avec Québec BD, Les récits imagés se tiendront le mercredi 21 octobre à 20h et amalgameront musique, illustration et conte, ouvrant ainsi diverses formes de paroles et de narrations. Le jeudi 22 octobre à 20h, une lecture-spectacle du roman Ta mort à moi avec David Goudreault attirera sûrement les nombreux lecteurs de l’auteur qui livrera une interprétation sentie de son œuvre. Pour le lieu et la réservation du premier spectacle, on peut suivre ce lien, tandis que pour la performance de Goudreault et de ses acolytes, on suit ce lien.

Des entretiens sont également prévus sur la page Facebook du festival avec les auteurs Alain Beaulieu, Antoine Charbonneau-Demers, Jean-Paul Daoust, Fanie Demeule, Martine Desjardins, Hélène Dorion, Camille Laurens, Catherine Leroux et Jocelyne Saucier.

À la suite de l’annonce du gouvernement le 28 septembre dernier qui exige la fermeture des bibliothèques et des salles de spectacle, des activités ont dû être annulées. « Certains événements seront remaniés pour respecter l’ensemble des mesures de la direction de la santé publique. À ce jour, deux spectacles prévus à la programmation, Les robots font-ils l’amour? et Échos à la Nuit de la poésie 1970, ont dû être annulés. Déjà, nous pensons à des avenues pour faire vivre les textes spécialement écrits pour l’événement Échos à la Nuit de la poésie 1970. Les projections et le concours n’auront pas lieu. Si d’autres changements doivent être apportés à la programmation, nous en informerons les médias et le public sans délai », a soutenu Dominique Lemieux, le directeur du festival.

Site de Québec en toutes lettres

 

La librairie virtuelle du festival Québec en toutes lettres 2020

 

Publicité