Articles

Littérature étrangère

Le libraire - Numéro 75
Un libraire et son sommelier: Nouveau souffle

Un libraire et son sommelier: Nouveau souffle

Par Shannon Desbiens, Les bouquinistes, publié le 25/01/2013

Shannon Desbiens rencontre François Chartier

C’est d’abord le destin étonnant de cette œuvre, volumineuse et déroutante, ainsi que la place particulière qu’elle occupe dans le champ littéraire qui a retenu l’attention de François Chartier, lorsqu’il a dû proposer un bon vin pour accompagner la lecture de La vérité sur l’affaire Harry Quebert. Succès incontesté des deux côtés de l’océan, primé dès sa sortie mais boudé par certains critiques qui qualifient son écriture d’« américaine », ce livre contraste avec un style européen plus « classique ». François Chartier a immédiatement pensé au vin Raisins gaulois 2011, un beaujolais surprenant appelé « vin de table » en Europe, mais dont plusieurs sommeliers reconnaissent les qualités indéniables. Presque inconnu ici jusqu’à récemment, le vignoble Marcel Lapierre évoluait dans des cercles privés… tout comme les éditions De Fallois, qui publient des auteurs de qualité mais sans chercher à entrer dans les ligues majeures. Un succès inattendu, donc. « Depuis le décès de Marcel Lapierre, c’est son fils de 30-35 ans [environ l’âge de Joël Dicker] qui a pris la relève de l’entreprise. Des jeunes allumés apportent un nouveau souffle dans le monde du vin, avec un produit bio, plus vivant », nous apprend le sommelier d’expérience.

Le Morgon 2011, du même vignoble, est particulièrement réputé, en plus d’être un coup de cœur de la Sélection Chartier 2011; mais il fallait, bien sûr, un vin qui soit à l’image de l’intrigue, une enquête qui réserve des surprises et qui, dès qu’il croit tenir quelque chose, emmène le lecteur complètement ailleurs. Une histoire intelligente, bien ficelée et enlevante. « Le Raisins gaulois, c’est un vin qui, comme votre livre, est tout plein de légèreté, digeste, espiègle, avec une belle signature, mais tout à fait surprenant pour un Beaujolais. Du bonbon qui gagne à être connu. Un pur bonheur pour les sommeliers comme moi. »

Raisins gaulois
Vin rouge
Marcel Lapierre 2011
France
750 ml
17,85$

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature étrangère
  4. Un libraire et son sommelier: Nouveau souffle