Les Éditions de Mortagne: trois fées et des succès

36
L'année 2008 marque trois décennies d'existence pour les Éditions de Mortagne. Max Permingeat Pellerin, fondateur et président, a insufflé le courant d'ésotérisme et de spiritualité qui a fait la renommée de l'entreprise de Boucherville. Et avec la présence grandissante de ses trois filles, Caroline, Alexandra et Sandy, un nouveau tournant s'opère depuis les dernières années. Une recette gagnante… à saveur féminine.

De la genèse aux Chevaliers d’Émeraude
En 1978, contrairement au genre romanesque, le créneau ésotérique et spirituel est peu exploité au Québec. Pour se distinguer et exploiter cette influence omniprésente aux yeux de Max Permingeat et de sa famille, les Éditions de Mortagne se lancent dans ce créneau. La réponse des lecteurs s’avère tout à fait favorable et jusqu’en 2002, l’équipe de Permingeat publie nombre d’ouvrages appartenant au courant ésotérique, dont l’un des plus connus reste encore aujourd’hui Le rêve et ses symboles de Marie Coupal. La France connaît également un engouement pour ce type d’œuvres, et les succès vont bon train. Au fil du temps, l’entreprise développe tout de même d’autres genres. Ainsi, des guides pratiques et des biographies viennent enrichir son catalogue.

Cependant, dans l’esprit de Caroline Pellerin, vice-présidente à l’édition et à la production, d’Alexandra Pellerin, vice-présidente aux finances, et de Sandy Pellerin, vice-présidente à la recherche et au développement, le roman demeure une cible à atteindre. Dans les années 90, alors qu’elles sont dans la vingtaine, les trois sœurs travaillent activement pour la maison d’édition familiale, et souhaitent percer le marché de la fiction. La concurrence s’annonce rude, mais une voie distincte se concrétise: créer un roman à saveur ésotérique et spirituelle, qui reste fidèle à l’esprit des Éditions de Mortagne. Il s’opère ainsi en 2002 un tournant majeur avec la série romanesque Les Chevaliers d’Émeraude de l’écrivaine Anne Robillard. Le premier de douze tomes, Le feu dans le ciel, remporte un franc succès. Une sortie qui ne passe pas inaperçue, une réussite que la journaliste Julie Miville-Dechesne de Radio-Canada qualifiera de «succès défiant toutes les lois».

Nouveau souffle
Avec l’avènement de la série des Chevaliers, le lectorat des Éditions de Mortagne se diversifie de plus en plus. Les jeunes s’attachent à ces romans, au même titre que les adultes familiers avec l’esprit ésotérique de la maison d’édition. L’influence indéniable de Harry Potter a contribué à ce phénomène. Les libraires suivent également le pas et répondent à l’appel des «Chevaliers de Mortagne». Avec la nouvelle relève proposée par les sœurs Pellerin depuis la dernière décennie, plusieurs changements ont eu lieu au sein des Éditions. La mission a conservé toutefois sa part d’héritage familial: publier des livres correspondant au désir d’évasion du lecteur, au plaisir de l’informer, et qui permettent de comprendre, d’évoluer et de se sentir mieux dans sa peau. Pour ce faire, le trio Pellerin assure le bon déroulement des opérations avec dynamisme et audace.

Dans son travail auprès des auteurs, Caroline Pellerin veille à la «mise en marché de leur imaginaire», rien de moins. Une position qui nécessite un lien de proximité avec l’auteur. Le travail d’équipe constitue, dans cette optique, une condition sine qua non. «Nous avons adopté une philosophie nous permettant d’atteindre un succès commun à long terme», soutient la vice-présidente à l’édition et à la production. Autre objectif visé: l’accroissement du lectorat dans la diversité des genres. Le catalogue de Mortagne comprend en 2008 plusieurs types d’écrits comme la biographie, les romans fantastique, historique et le thriller, sans oublier le courant psychologie-bien-être et le guide pratique.

Une constante quête d’élargissement de la vision éditoriale anime de plus les trois sœurs Pellerin. Puisqu’elles sont aussi mères, elles ont constaté l’importance d’éditer des ouvrages utiles dans le cadre de la relation parent-enfant. Mais la femme d’aujourd’hui, quel que soit son statut, mérite bien de se divertir et de rigoler, le temps d’une lecture plus pimentée. La récente collection Lime et Citron a été conçue dans cet esprit. Des titres qui font sourire, des pages rafraîchissantes, empreintes de légèreté. Le premier titre de la collection, une œuvre signée Marie-Claude Auger, L’amour clé en main: 1083 trucs humoristiquesAvant, pendant, après, est révélateur. Et si les femmes retrouvent des titres accrocheurs répondant à leur mode de vie, les hommes ne sont en rien mis sur la touche. Messieurs les chasseurs trouveront toutes les pistes dont ils ont besoin à travers le guide de Stéphane Monette intitulé La chasse au chevreuil: Techniques modernes de chasse. Tout type de lecteur trouvera chez de Mortagne un livre répondant à ses attentes. C’est d’ailleurs la clé des choix de projets du trio Pellerin: ressentir un coup de cœur pour un manuscrit, une idée, et le projet suivra son cours.

Le futur de Mortagne
Les prochaines années de la maison d’édition s’annoncent fructueuses, voire surprenantes. Manifestant une volonté de diversifier le catalogue de Mortagne, la collection érotico-humoristique Lime et Citron réserve de nouveaux titres. Le succès récolté par l’écrivaine Evelyne Gauthier lors de la publication d’Amour, chocolat et autres cochonneries laisse entrevoir un avenir prometteur. L’engouement pour le home staging, une stratégie visant à rendre une propriété accueillante et attrayante dans le but de la vendre rapidement et à un prix supérieur, inspire également Caroline, Sandy et Alexandra. Une collection destinée aux petits de 3 à 7 ans, Tire-Bouchon, est sur une belle lancée. Deux jeunes mamans de Québec, Sophie Bouchard et Annie Tremblay, sont à l’origine de cette initiative. Par ailleurs, elles proposent un portfolio intitulé Mes premiers chefs-d’œuvre pour les petits de 3 à 7 ans. Ce cartable permet de ranger leurs premiers dessins et autres créations et constitue un outil idéal pour alimenter l’instinct créatif des enfants. Le projet a littéralement séduit les sœurs Pellerin.

Les Éditions de Mortagne poursuivent leur démarche en encourageant les talents d’ici: 90% de leurs auteurs proviennent de la Belle Province. La distribution des titres de la maison traverse le pays et s’étend au-delà de ses frontières. La France, la Suisse et la Belgique ont adopté l’étiquette. S’il y avait un seul souhait à adresser à la vice-présidente à l’édition et à la production: «Carburer à la nouveauté, encore et encore…».

Éditions de Mortagne
C. P. 116 Boucherville
(Québec) J4B5E6
Tél.: 450 641-2387
www.editionsdemortagne.com

Publicité