« Sans la musique, la vie serait une erreur »…

3
…nous rappelle très justement Nietzsche. La musique et la littérature entretiennent depuis longtemps une relation complice, souvent conflictuelle. À preuve, ces quelques nouveautés…

Débutons ce tour d’horizon avec deux charmantes initiatives qui méritent d’être soulignées ici : la toute nouvelle collection « Musiques & Cie » chez 10/18 ainsi que les guides « MusicBook » qui associent érudition et plaisir de la découverte. Constitués de rééditions et de titres inédits, cette ambitieuse collection compte déjà des titres incontournables (La Nuit américaine de Jim Morrison, Le Testament phonographe de Léo Ferré, entre autres) et continue de grandir. Ainsi, au chapitre des nouveautés, signalons une biographie de Maria Callas signée Pierre-Jean Remy ainsi que le classique Awopbopaloobop Alopbabamboom, l’Âge d’or du rock qui, malgré ses trente ans bien sonnés, est encore aujourd’hui considéré comme l’une des plus brillantes études jamais écrites sur le rock’n’roll. À ces titres s’ajoutent Le Monde du blues de P. Oliver ainsi que Songsbooks, un recueil des plus beaux textes d’Alain Souchon. En définitive, la collection « Musiques & Cie » s’imposera donc comme LA référence en matière de livres bon marché portant sur la musique pour tous les goûts.

La toute récente série de guides « MusicBook », consacrés aux grandes figures du rock moderne, risque elle aussi de figurer parmi les plus belles découvertes de l’année. De facture fort fraîche et sympathique avec leur couverture signée Colonel Moutarde, ces petits abécédaires offrent aux néophytes une agréable occasion de s’initier à un groupe ou à un artiste en particulier. Présentés sous la forme d’un abécédaire, ces opuscules contiennent en outre une discographie complète, les dates clés de la carrière de l’artiste ainsi que des extraits d’entrevues. À ce jour, Jimi Hendrix, David Bowie, Nirvana, Radiohead, The Cure et Depeche Mode, pour ne nommer que ceux-là, ont déjà fait l’objet d’un volume. D’autres suivront, consacrés cette fois à U2, Mylène Farmer, Noir Désir et Sonic Youth. Une série originale, pas nostalgique pour deux sous.

« La musicologie est à la musique ce que la gynécologie est à l’amour » (anonyme)

Il n’est pas donné à tous, l’art d’écrire de belles mélodies et de bons textes narratifs. Ainsi, beaucoup de chanteurs ont tenté sans succès une incursion vers le monde littéraire. Parmi ces infortunés écrivains chantants, rappelons les déboires de Jim Morisson, de John Lennon ou de Léo Ferré qui ont, malheureusement, vu leurs écrits répudiés par la critique cinglante. D’autres, comme Serge Gainsourg et Leonard Cohen ont eu la main plus heureuse. Demeure cependant cette épineuse question : qui peut donc écrire sur la musique, voire inclure dans sa fiction des références à ce que Théophile Gauthier appelait le « plus cher des bruits » ?

Papotant de la déchéance d’un artisan de la chanson à la gloire périmée, l’auteur de ces lignes a été un jour interpellé par un fêtard, dont l’éloquence n’avait d’égale que son taux d’alcoolémie, qui lui dit, en des termes que l’on eût cru empruntés à Johnny Rotten, chanteur des Sex Pistols : « T’es qui toé pour parler de musique ? T’es-tu musicien toé ? ». Éternel dilemme…

L’entreprise ne débouche pas que sur des culs-de-sac. Ainsi, l’auteur-compositeur, et ancien membre de Beau Dommage Robert Léger signait en novembre dernier Écrire une chanson chez Québec Amérique. Accessible à un large public, cet essai sans prétentions aborde la question de la structure d’une chanson, de la rythmique des mots. Bref, l’ABC du parfait petit auteur-compositeur rédigé sur un ton sympathique et convivial.

Les plus aventuriers ne manqueront pas de jeter un œil, et peut-être même deux, sur Ce siècle aura ta peau, un roman de Patrick Eudeline, ex-chanteur du groupe punk français Asphalt Jungle. Devenu « rock critic culte » (sic), l’auteur livre avec ce premier roman une histoire d’amour moderne et corrosive à saveur de fin de siècle. Avis aux intéressés…

« Le vase donne une forme au vide et la musique au silence » (George Braque)

Les bouquins les plus répandus (et souvent les plus populaires) demeurent sans contredit les biographies d’artistes. Ce printemps, le choix ne manque pas avec, entre autres, une biographie de Juliette Gréco déjà célébrée sur plusieurs tribunes et signée Bertrand Dicale, ainsi que celle du journaliste italien Alessandro Robecchi sur le phénomène Manu Chao. Il s’agit du premier livre sur cette figure importante de la musique engagée et libérée des frontières. On ne peut pas en dire autant de celles qui brossent un portrait, individuel ou collectif, des Fab Four. Il fallait s’y attendre, la mort de Georges Harrisson le 29 novembre dernier amènera son lot d’hommages et de portraits tous aussi incontournables les uns que les autres, selon leurs éditeurs respectifs. Le premier ouvrage en lice est signé Jacques Velcouve, président du Club des Quatre de Liverpool depuis 1973 et s’intitule tout simplement Harrisson. Les amateurs des Beatles seront aussi heureux d’apprendre la publication de John et Paul, de Pierre Merle, qui retrace la relation amour-haine qui liait Lennon et McCartney tout au long de la fulgurante carrière du groupe. Enfin, ceux et celles qui recherchent un ouvrage de référence honnête consacré au rock trouveront en Les Coulisses du rock de Philip Dodd un moyen terme intelligent entre l’encyclopédie et le beau livre avec 500 entrées, une foule de photos superbes et souvent inédites ainsi que quelques déclarations fracassantes des artistes.

« La musique a sept lettres, l’écriture a vingt-cinq notes » (Joseph Joubert)

Mentionnons en terminant deux ouvrages qui allient de magnifique façon les illustrations aux textes de deux grands de la chanson française. Difficile de ne pas craquer pour Edith Piaf en images et en bande dessinée qui comporte quelques brillantes planches-hommages aux grandes chansons de la Môme signées Cazaux, Boucq, Davodeau et Moynot. Un autre volume réussi après ceux consacrés Marylin Monroe, George Brassens, Boris Vian et Jacques Brel. Les textes des chansons de ce dernier font d’ailleurs aussi l’objet d’un hommage tout en tendresse et en poésie sous le pinceau de Gabriel Lefebvre. Craquant.

* Toutes les citations sont extraites de l’article « Musique » du très pertinent Bouquin des citations de Claude Gagnière (Robert Laffont)

Bibliographie :
Les Coulisses du rock, Philip Dodd, Vents d’Ouest
Ce siècle aura ta peau, Patrick Eudeline, J’ai Lu
John et Paul, Pierre Merle, Hors Collection
Harrison, Jacques Velcouve, Hors Collection
Manu Chao, Alessandro Robecchi, Plon
Écrire une chanson, Robert Léger, Québec Amérique
Les guides « MusicBook », Édition L’Étudiant
Édith Piaf en images et en bande dessinée, Vents d’Ouest
Jacques Brel, Gabriel Lefebvre, La Renaissance du livre

Publicité