Articles

Littérature étrangère

exclusif au web
ASIE - Carnet de nos incontournables de la littérature étrangère

ASIE - Carnet de nos incontournables de la littérature étrangère

Par Les libraires, publié le 04/04/2018

Voyagez en lecture aux confins du globe en téléchargeant gratuitement le PDF, ou encore mieux, rendez vous dans certaines librairies indépendantes près de chez vous pour vous procurer la version papier.

La littérature asiatique contemporaine peut décourager certains lecteurs avec ses longues descriptions, ses riches comparaisons et ses situations parfois incompréhensibles, mais il reste qu’elle propose une grande épopée à travers un continent d’une complexité infinie.

Dans la littérature japonaise contemporaine, la figure la plus en vue est bien sûr Haruki Murakami avec son réalisme magique frôlant la science-fiction, effaçant les frontières entre rêve et réalité. Un autre auteur de renom, Ryū Murakami, s’inscrit à l’opposé de son homonyme en décrivant avec un grand souci du détail le milieu hostile de la pègre japonaise, le crime, la prostitution et la violence: un vrai chroniqueur de la génération perdue nippone. D’autre part, Kenzaburō Ōe, lauréat du prix Nobel de littérature, s’intéresse à la vie quotidienne en milieu rural et construit une allégorie de la société humaine, barbare et animalisée.

En ce qui concerne la littérature chinoise, généralement on peut placer les écrivains dans deux catégories, prosystème ou dissident, selon leur position par rapport au régime communiste et à la liberté d’expression. Un premier auteur fondamental, Gao Xingjian, a été lauréat du prix Nobel de littérature en 2000 pour son roman La montagne de l’âme, œuvre de calme, d’humilité et de silence.

Quant à la littérature turque, deux événements récents ont mené à une conscience mondiale plus large de son importance : la remise du prix Nobel de littérature au romancier Orhan Pamuk et la présence de la Turquie à titre d’invité d’honneur à la Foire du livre de Francfort. On doit aussi penser à Serdara Ozkan et à Nermin Bezmen, mais surtout à Elif Shafak, chez qui la mystique de l’Orient se mélange au pragmatisme de l’Occident.

Plus au sud, l’Inde contient un bassin de culture immense, flamboyant et débordant de vivacité, mais aussi pétri de contradictions. Remplie d’inégalités sociales et de parfums semblables aux odeurs chaotiques d’un marché du Brahmapoutre, la littérature recèle en outre un caractère hyperréaliste, brutal et cruel. L’équilibre du monde de Rohinton Mistry en demeure un livre incontournable, tout comme les œuvres de Salman Rushdie et de Vikas Swarup.

Monika Nekola de la librairie Morency (Québec)

 

 

Voir toute la sélection asiatique

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature étrangère
  4. ASIE - Carnet de nos incontournables de la littérature étrangère