Actualités

Nos thématiques

exclusif au web
Cent chandelles pour Félix

Cent chandelles pour Félix

Par Isabelle Beaulieu, publié le 01/08/2014

Samedi le 2 août marquera le 100ième anniversaire de Félix Leclerc. Chansons, livres, idées et convictions, on doit beaucoup à l’homme. Voici une sélection bibliographique pour célébrer Félix comme il se doit!

Sur Félix

Félix Leclerc : Le roi heureux : biographie– Jacques Bertin (Boréal)
L'origine, la vie, la carrière et l'univers du chanteur poète québécois. « Le biographe a su entrer dans l'intimité de son sujet avec une perspicacité et une sensibilité émouvante. » Le Devoir

Félix Leclerc : poète national – Marcel Brouillard et Huguette Brun (Vaudreuil)
Qui n'a pas fredonné un jour Le petit bonheur, Moi, mes souliers et l'hymne au printemps de Félix Leclerc. Mais sait-on vraiment quand, comment et où furent crées ces chansons immortelles, qui font partie de l'héritage culturel de toute la francophonie. Les auteurs Huguette Brun et Marcel Brouillard répondent à ces questions et brossent un portrait vivant, original et révélateur de cet écrivain, auteur, compositeur et interprète qui a vécu plus de 20 ans à Vaudreuil. Ce livre biographique, plein d'anecdotes et de confidences, est jalonné de 24 tableaux, inspirés de l'oeuvre poétique de Félix Leclerc. On y retrace le chemin parcouru de ce poète, patriote et troubadour des temps modernes, depuis sa naissance à La Tuque, au Québec, en 1914, jusqu’à nos jours. Hélas, de son île d'Orléans, le 8 août 1988 à 8 heures, il s'en est allé, tout comme Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, vivre sur son étoile...

Félix Leclerc : le roi-poète – Jean-Paul Sermonte (Broquet)
Si l'oreille humaine pouvait percevoir le chant des arbres et des nuages qui vont, le chant du brin d'herbe et de la lune au-dessus du silence?; si l'homme pouvait traduire le chant des rivières, du vent qui caracole et des torrents en colère, tout ce qu'il entendrait, tout ce qu'il comprendrait ressemblerait étrangement à la voix de Félix Leclerc. Écoutez ses chansons, il les a puisées dans les archives de la forêt et dans celles de son cœur. Grâce à elles vous aurez envie de salir vos souliers en parcourant les étendues infinies. Et le vent de l'immense Québec, mémoire des poètes, s'attachera à vos pas.

Félix Leclerc : Filou, le troubadour (XYZ)
Félix Leclerc rêvait de devenir draveur. Il se dirigea plutôt du côté de la radio puis il commença à gratter la guitare vers l'âge de vingt ans. S'il fut célébré à titre de chansonnier, c'est comme écrivain qu'il aurait voulu être reconnu.

Félix Leclerc : d’une étoile à l’autre – Jean Dufour (C. Pirot)
Le souvenir de Félix Leclerc s'inscrit depuis dix ans dans nos mémoires. Il a été l'un des plus grands de sa génération, avec Brassens, Barbara, Brel, Ferrat, Nougaro et Ferré. Ses plus grands succès Le p'tit bonheur et Moi, mes souliers figurent depuis longtemps au patrimoine culturel de notre pays, au coeur d'une oeuvre discographique exceptionnelle qui lui a valu les plus hautes distinctions. Le personnage et ses chansons survivent à l'épreuve du temps comme une grande fresque lyrique et profondément humaine, un chant fraternel. Ce grand poète qui a éclairé son pays se définissait comme "un homme qui chante", simplement, humblement, et c'est ainsi que ce récit a voulu le réincarner.

Félix Leclerc, écrivain du pays – Ginette Pelland (Michel Brûlé)
Autorisé et encouragé par la famille de Félix Leclerc, voici un ouvrage des plus originaux. Ginette Pelland se concentre plus sur l’écrivain que sur l’interprète et nous montre de quelle façon Félix Leclerc, cet artiste hors pair, a été l’un des premiers ambassadeurs du Québec à l’international et comment il a pavé le chemin pour les autres artistes. Cette analyse très fouillée nous dépeint le contexte sociopolitique, artistique et culturel du Québec des années 1970 à travers Félix Leclerc et son rôle durant cette époque tourmentée.

Par Félix

ROMANS, CONTES ET CARNETS

Le fou de l’île (Fides)
Un fou, dont la lucidité est dérangeante, prend dans sa main une vieille île qu’il secoue et rajeunit « en lui injectant dans les veines le tourment de la chose qui n’est pas de ce monde ». Après le fabuliste, le conteur, le poète et le chansonnier, voici le romancier. Félix Leclerc évoque un univers où les hommes ne sont jamais aussi rudes qu’ils le laissent croire et la vie, aussi terne qu’on le dit.


Moi, mes souliers (Fides)
Dès la première ligne, je me suis dit?: «Voilà un homme sympathique!» Il ne cherche pas à me faire croire qu’il est un monstre sacré [...] il raconte son histoire sans forcer son talent, sans vanité, sans vouloir se faire prendre pour ce qu’il n’est pas: ce qui est le vrai moyen d’écrire un bon livre. Jean Giono Dans ce recueil de souvenirs, Félix Leclerc évoque son enfance, ses années d’apprentissage, les mille métiers qu’il a pratiqués avant de faire ses débuts dans la chanson, son séjour en Europe suivi d’un retour triomphal au Québec. Moi, mes souliers brosse un portrait plaisant des hommes tels que les découvre un jeune chanteur à guitare qui allait se révéler l’un des plus grands de la chanson d’expression française.

Le calepin d’un flâneur (Fides)
Les rois encombrent quand ils vivent. Les poètes, quand ils meurent. Beaucoup qui ne sont qu’utiles se croient indispensables. Je n’attends personne, pourtant si le train s’arrêtait... On n’a pas de tableaux dans le salon, mais on a la fenêtre. La poésie aime la jeunesse, mais elle s’attarde davantage chez les vieillards. Où il y a du sucre, il y a des mouches. Où il y a de l’or, il y a des mains. Le lierre comme l’ennui enveloppe doucement ce qui ne bouge pas. Chaque pomme est une fleur qui a connu l’amour. Maximes, réflexions, pensées, saynètes, Le calepin d’un flâneur est le calepin d’un promeneur attentif au temps qui passe et au spectacle de la vie humaine.

Pieds nus dans l’aube (Fides)
Premier roman de Félix Leclerc, Pieds nus dans l'aube est une chronique des jours heureux. Un roman où souffle le vent du large, écrit avec le bonheur et la santé d'un peintre qui brosse en chantant la fresque de son enfance. Avec ce roman, Félix Leclerc rend hommage à l'amitié, à l'amour et à la famille qui, seule, sait préparer l'enfant à affronter le monde adulte.

Le hamac dans les voiles (Fides)
Félix Leclerc, le chansonnier le plus célèbre du Québec, a publié de nombreux livres parmi lesquels on trouve aussi bien des romans et des pièces de théâtre que des contes et des nouvelles. Puisant à sa célèbre trilogie formée par Adagio, Allegro et Andante, Le hamac dans les voiles est sans contredit la meilleure façon d’entrer dans son univers littéraire. Publiées pour la première fois au moment où Félix triomphe sur scène en Europe, dans les années 1950, ces pages continuent année après année de charmer des milliers de lecteurs et de lectrices.

Adagio (Fides)
Premier recueil d’une célèbre trilogie, Adagio réunit dix-huit contes qui ont d’abord charmé les auditeurs de la radio avant de séduire des générations de jeunes lecteurs. Félix Leclerc excelle à peindre l’univers des pauvres et des laissés-pour-compte, qui se heurtent trop souvent à l’indifférence des puissants. Bonheurs simples, fraternité entre les humains, joies de la vie champêtre composent un univers que les lecteurs retrouveront avec un plaisir renouvelé.

Allegro (Fides)
Les bêtes dorment dans l'étable, deux pigeons se posent sur une corniche, un brin de blé se révolte contre la mort.

Andante (Fides)
Troisième volet d’une trilogie qui devait consacrer Félix Leclerc comme écrivain, Andante réunit dix-neuf récits, poèmes et autres courts textes, tous marqués au coin de la jeunesse, de la simplicité et de la fraîcheur. « Andante correspond bien au mouvement annoncé, “ni trop rapide ni trop lent”. Il s’agit d’un texte à lire comme il semble avoir été écrit, dans l’immédiateté d’émotions saisies sur le vif, d’images visuelles, auditives, tactiles, retenues dans les rets du temps par une parole neuve et sensible, à la limite du sensuel? » Jeanne Demers

Carcajou ou le diable des bois (Bibliothèque québécoise)
Un écrivain est emprisonné pour avoir écrit un roman qui contrevient à l’Ordre Nouveau. Le directeur de l’Escouade de la Surveillance des Idées lui confisque le manuscrit qu’il a déposé chez un éditeur fidèle au Parti. Pendant le sommeil de son mari, l’épouse du directeur lit ce roman qui raconte l’histoire de Marcel Carcajou, le diable tout de vert vêtu, qui a reçu de Dieu une mission : ramener vivant en Paradis un juste en échange de qui le Maître de l’Univers promet de lui céder la Terre. Désireux de rivaliser avec Lui, le diable ne se fait pas prier et entreprend aussitôt de parcourir le monde à la recherche de ce juste, qui ne semble déjà plus exister dans le Québec moderne. C’est l’occasion pour l’auteur de brosser le portrait d’une foule de personnages en insistant surtout sur les travers et les vices de l’Humanité tout en révélant sa propre philosophie de la vie. Dans son œuvre, ses chansons et ses contes en particulier, Félix Leclerc s’est amusé à dénoncer, voire à ridiculiser les vices et défauts des Québécois qu’il a tant aimés. Dans ce roman, le tout dernier qu’il a écrit, Félix reste fidèle à son habitude.

Dialogues d’hommes et de bêtes (Bibliothèque québécoise)
Les treize récits de Dialogues d’hommes et de bêtes, publiés pour la première en 1949, ont été présentés à la radio de Radio-Canada en 1946 dans le cadre de l’émission « Théâtre dans ma guitare ». Comme dans la trilogie publiée en 1944-1945, Adagio, Andante et Allegro, Félix Leclerc entend susciter la réflexion tout en laissant entrevoir une leçon morale. Il est fidèle en cela à l’idéologie de son époque et ne fera pas autrement dans bon nombre de chansons qu’il écrira par la suite. Le grand chantre de la nature est passé maître dans l’art du dialogue entre hommes, animaux et fleurs. Poète avant tout, Félix Leclerc embellit les images évocatrices et vivantes en recourant souvent aux mots populaires qu’il intègre à sa narration pour le plus grand plaisir de ses nombreux lecteurs et… des linguistes!

THÉÂTRE

Le p’tit bonheur (Bibliothèque québécoise)
Douze saynètes où le rire se mêle à l'indignation et qui évoquent avec simplicité les souffrances et les joies des petites gens.

L’auberge des morts subites (Fides)
Quatre êtres humains morts subitement — une comédienne, un habitant, un intellectuel et un Anglais — arrivent un jour à l'Auberge, entre ciel et terre, tenue par deux archanges et un ancien portier terrestre qui veulent les déshumaniser. Mais les humains, avec l'aide de Satan, tentent plutôt de convaincre les anges de descendre sur terre. Créée pour la première fois au Gesù, le 24 janvier 1963, cette comédie satirique est sans doute la plus réussie des oeuvres théâtrales de Félix Leclerc. L'Auberge des morts subites a connu un grand succès populaire lors de sa création dans le Québec en mutation du milieu des années. Une pièce qui fait réfléchir à l'attachement aux biens terrestres et à ses excès.

Qui est le père ? (Leméac)
Une allégorie sur l'identité québécoise et l'hégémonie économique américaine.

CHANSONS

Cent chansons (Bibliothèque québécoise)
Hymne au printemps ,  Le train du Nord ,  Moi, mes souliers ,« Le p'tit bonheur  : certaines chansons de Félix Leclerc sont dans les coeurs comme sur toutes les lèvres.On les trouvera dans ce recueil, à côté d'autres moins connues, mais douées de la même fraîcheur et du pouvoir d'évocation qui ont fait de Félix Leclerc le trouvère de notre époque.

Tout Félix en chansons (Nota Bene)
Premier recueil exaustif des chansons de Félix Leclerc. De Notre sentier jusqu'à Mon fils, toutes les paroles des chansons de Félix Leclerc sont ici données à lire. Présenté par André Gaulin, ce livre comprend une bibliographie et une chronologie d'Aurélien Boivin, directeur du Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. 

Comprends des illustrations.

JEUNESSE

Le petit ours gris de la Mauricie (avec CD) (La montagne secrète)
Un ourson ignore les conseils de ses parents et choisit de passer l'hiver loin de la tanière parmi les animaux de la forêt. Il fera la fête avec ses nouveaux amis en chantant et dansant tous les soirs jusqu'au petit matin sans regretter le moindrement sa décision. Jusqu'au jour où il se réveille le pied gelé dans la rivière et bientôt récupéré par un chasseur qui souhaite en faire un cadeau de Noël à ses enfants. Quel cauchemar... heureusement, ce n'était qu'un mauvais rêve!

Chapeau ! Félix (La montagne secrète)
Félix Leclerc chante Cadet Rousselle, cette vielle chanson du 18e siècle; et des artistes de la nouvelle vague de la chanson québécoise - Jorane, Mara Tremblay, Catherine Durand et DobaCaracol – interprètent des oeuvres du grand poète québécois. Illustrations : Jean Dallaire (reproductions à partir de gouaches exécutées en 1955) 1. Le train du Nord - CATHERINE DURAND 2. La mort de l’ours - DOBACARACOL 3. L’hymne au printemps - CATHERINE DURAND, MARA TREMBLAY, JORANE, DOBACARACOL 4. Le bal - MARA TREMBLAY 5. Le loup - CATHERINE DURAND 6. Les moutons de la rivière - DOBACARACOL 7. Le petit bonheur - DOBACARACOL, CATHERINE DURAND, MARA TREMBLAY, JORANE 8. Le roi heureux - MARA TREMBLAY 9. Complot d’enfants - JORANE 10. Cadet Rousselle - FÉLIX LECLERC

Les fables de Félix Leclerc (illustrations de Marie-Josée Plouffe) (Trécarré)
S'inspirant des saisons du Québec, l'auteur illustre ici quatre fables tirées du recueil Allegro. Assorti de pistes, de réflexions et d'activités pédagogiques, ce livre tout en couleurs s'adresse aux enfants et aux enseignants, aux parents et aux grands-parents, ainsi qu'à tous ceux dont le coeur s'enchante des mots du grand poète.

Photo d'archives datée du avril 1979 du chanteur et poète Félix Leclerc.  Photo AFP

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Nos thématiques
  4. Cent chandelles pour Félix