Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : sélection de novembre 2015

Les libraires conseillent : sélection de novembre 2015

Par Les libraires, publié le 01/11/2015

Chaque mois, nos libraires indépendants vous proposent cinq livres à dévorer. 

« Les libraires conseillent », cette initiative des Librairies indépendantes du Québec, plaira aux lecteurs avides de suggestions. En effet, chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres seront mis de l’avant dans les librairies de notre réseau, et dont vous trouverez la liste ici : www.leslibraires.ca.

Cette initiative est non seulement une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, mais aussi de valoriser le rôle primordial du libraire.


Voici la sélection de novembre :

Au péril de la mer
Dominique Fortier (Alto)

« À mi-chemin entre le roman d’inspiration historique et le carnet de création, Au péril de la mer est un petit livre au sein duquel il fait bon se blottir. Comme les moines qui de tout temps ont peuplé le Mont-Saint-Michel, on se réfugie au creux des remparts érigés par d’autres contre les embruns du monde extérieur, bercés par quelque ambiance magnifique, enchantés par la beauté d’une phrase. On déguste l’ensemble presque comme une poésie, sans se presser, succombant à l’érudition curieuse, s’incarnant un moment dans un personnage ou un autre, en sortant pour partager les réflexions de l’auteure. Un livre qui se dresse sur son promontoire rocheux pour en surplomber la mer livresque qui l’entoure. »
Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard (Montréal)

 

Nirliit
Juliana Léveillé-Trudel (La Peuplade)

« En cette période où notre société se conscientise enfin face aux dures réalités du Nord, Nirliit migre dans notre paysage littéraire, transportant son lot d’existences abîmées, de beautés majestueuses et de sensibilité exacerbée. Par sa plume aigre-douce, Juliana Léveillé-Trudel offre un récit nécessaire et juste qui met en lumière ces terres froides et toute la richesse endormie d’un peuple qui peine à se relever. Une lecture percutante, incontournable. »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

 



Paul dans le Nord
Michel Rabagliati (La Pastèque)

« Il est désormais impossible de passer à côté de l’arrivée d’un nouveau « Paul ». Encore une fois j’ai été happé par l’histoire, toujours très près de la vérité. Rabagliati nous pousse à revivre en parallèle nos propres expériences, souvent proches de celles de notre protagoniste préféré. C’est un nouvel album haut en couleur qui vous attend cet automne. Ici, nous nous retrouvons en 1976, au moment des Olympiques de Montréal, avec ce stade au mât inachevé et l’absence de médailles d’or. Sans oublier, bien sûr, Nadia Comaneci, la Roumaine qui a marqué ces jeux au fer rouge. Et les dessins… C’est impeccable! J’ai un faible pour ces successions de pleines pages « coup de poing », sans phylactère, mais où tout se passe, tout se ressent. Chapeau Michel Rabagliati! Je suis touché et charmé. »
Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi) 


D’après une histoire vraie
Delphine de Vigan (JC Lattès)

« Delphine de Vigan raconte l’après de Rien ne s’oppose à la nuit. Quoi écrire après cela, après ce succès? Voilà ce que tous lui demandent. Alors qu’elle est en plein désarroi, une femme qu’elle rencontre lors d’une fête devient son amie, sa confidente. Peu à peu, elle devient indispensable et prend insidieusement le contrôle de sa vie. La prétendue amie se montre de plus en plus menaçante. Delphine s’interroge, commence à avoir peur, très peur, jusqu’à craindre pour sa vie. Qui est L? Que veut L? »
Louise Chamberland, librairie L’Option (La Pocatière)

 

 

D'ailleurs, les poissons n'ont pas de pieds
Jon Kalman Stefansson (Gallimard)

« Je suis sous le charme. L’écriture de Stefansson est grandiose, belle, vraie... Une saga islandaise, tout simplement, l’immensité en est presque le personnage principal. Enivrant à souhait! »
Jérémy Laniel, librairie Carcajou (Rosemère)

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : sélection de novembre 2015