Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : sélection d'octobre 2015

Les libraires conseillent : sélection d'octobre 2015

Par Les libraires, publié le 01/10/2015

Chaque mois, nos libraires indépendants vous proposent cinq livres à dévorer. 

« Les libraires conseillent », cette initiative des Librairies indépendantes du Québec, plaira aux lecteurs avides de suggestions. En effet, chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres seront mis de l’avant dans les librairies de notre réseau, et dont vous trouverez la liste ici : www.leslibraires.ca.

Cette initiative est non seulement une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, mais aussi de valoriser le rôle primordial du libraire.


Voici la sélection d’octobre :



Je ne tiens qu’à un fil mais c’est un très bon fil

Sylvie Laliberté (Somme toute)

« En réfléchissant sur ce qu’elle est, Sylvie Laliberté remonte le fil de sa vie. Ce livre est parsemé de phrases justes et imagées qui font sourire et réfléchir et qui nous touchent par leur grande humanité. Un véritable antidote à la morosité ambiante. »
Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

 



La femme qui fuit
Anaïs Barbeau-Lavalette (Marchand de feuilles)

« Dans un récit poignant sur la filiation et la transmission générationnelle des blessures de l’âme, Anaïs Barbeau-Lavalette trace le portrait de la grand-mère qu’elle n’a jamais connue : Suzanne Meloche, signataire du Refus global, alors conjointe du peintre Marcel Barbeau, qui abandonna ses enfants en bas âge. D’une manière très personnelle, elle évoque la vie hors du commun de cette femme et de son époque liée d’une manière intrinsèque à notre mémoire collective. Un roman-catharsis écrit avec le talent qu’ont les cinéastes pour les images fortes et la sensibilité d’une femme blessée par la courtepointe psycho-généalogique familiale. Un roman touchant qui se devait d’être écrit. »
Denis Gamache, librairie Au Carrefour (Saint-Jean-sur-Richelieu)

 



Chemin Saint-Paul
Lise Tremblay (Boréal)

« Lise Tremblay propose, dans Chemin Saint-Paul, un récit bouleversant. On alterne entre la chambre blanche, où l’auteure est confrontée à la folie de sa mère, et la chambre bleue, où elle accompagne son père dans la mort. À travers cela, on découvre leur vie pauvre, brutale, ce qui les a menés où ils sont aujourd’hui. On dévore ce récit sublime, porté par une écriture simple et poétique. »
Jean-Philip Guy, librairie du soleil (Ottawa)

 



Profession du père
Sorj Chalandon (Grasset)

« Profession du père est sans doute le livre le plus intime de l’auteur. Chalandon nous présente ici un récit saisissant sur la relation entre un père mythomane et violent et son fils. Un roman à la fois angoissant et captivant porté par une écriture puissante et toujours juste, Profession du père est mon coup de cœur de la rentrée! »
Audrey Martel, librairie l’Exèdre (Trois-Rivières)

 



Toto veut la pomme
Mathieu Lavoie (Comme des géants)

« Toto le ver veut la pomme, tout là-haut dans l’arbre. Comment faire pour l’atteindre? Toto déborde d’idées et bricole les moyens d’y parvenir. Avec des illustrations épurées et aux couleurs franches, Mathieu Lavoie parsème le récit de phrases d’une logique toute enfantine qui feront rigoler petits et grands. C’est délicieusement punché et tout à fait hilarant! »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : sélection d'octobre 2015