Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : janvier 2018

Les libraires conseillent : janvier 2018

Par Les libraires, publié le 01/01/2018

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. 

Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de valoriser le rôle primordial de votre libraire. 

Voici la sélection de janvier :

 

By the Rivers of Babylon
Kei Miller (Zulma)

« Kei Miller est un immense conteur à la besace pleine de petites figurines qu'il étale volontiers sur une table pour restituer à celles-ci, sous les yeux ébahis du public, leur pleine nature d'êtres de chair et de sang. De ce qui paraît simple ou qui semble aller de soi, il montre vite des facettes insoupçonnées en faisant miroiter son soleil dans un angle qu'on croyait mort. Dans ce second roman traduit en français, Miller se sert comme catalyseur d'un drame individuel pour alimenter la grande révolte d'un quartier chaud de Kingston. Le jour où un jeune écolier rastafari se fait scalper sa crinière par un enseignant médiocre, l'étincelle suffit pour embraser la communauté qui n'a pour horizon qu'une brève et sanglante carrière de crime. Et quand c'est Miller qui raconte, on peut s'attendre à de multiples détours qui valent plus qu'un coup d'oeil. On plonge ainsi dans le récit fondateur du rastafarisme, explore les inégalités aberrantes qui minent la société jamaïcaine et prend le temps de s'émerveiller du patois local restitué ici par la traduction créolisée. Un voyage dont on ramène bien plus que quelques babioles à saveur touristique. »
Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard (Montréal)



Dedans / Dehors
Anne-Margot Ramstein, Matthias Arrégui (Albin Michel)

« Un même lieu, deux points de vue. De l’extérieur et de l’intérieur. Les deux facettes sont représentées sur une double page où les illustrations prennent toute la place. Chaque dessin est riche d’un contenu et sa réponse amène une nouvelle dimension. Que nous soyons dans un sous-marin, dans la niche d’un chien ou à l’intérieur d’un camion, l’émerveillement et la surprise sont au rendez-vous. Un album qui enchantera les petits tout en leur faisant découvrir le monde. »
Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)


De synthèse
Karoline Georges (Alto)

« Une jeune fille grandit aux côtés de son père alcoolique et de sa mère misérable et voue un culte à Olivia Newton-John et autres héroïnes sublimes. À Paris, elle devient mannequin et y demeure quelques années, solitaire et désabusée. Au retour, elle crée Anouk, avatar et complétion d’elle-même, qui sait incarner son obsession de l’image parfaite. De synthèse, livre inclassable, s’avère tout de même être le plus abouti de Karoline Georges; c’est qu’elle y insuffle une sensibilité juste et touchante afin de narrer son récit qui pose des questions d’une façon intelligente et qui déstabilise autant qu’il fait grandir son lecteur. »
Victor Caron-Veilleux, librairie Livres en tête (Montmagny)
 

 
Moi aussi je voulais l'emporter
Julie Delporte (Pow Pow) 
 
« Dans ce roman graphique aux couleurs vives, Julie Delporte met en exergue ces multiples détails du quotidien qui entretiennent l’idée que les femmes sont moindres. Que ce soit par les expressions que l’on utilise ou les diktats de la mode, elle constate à quel point les femmes sont influencées d’une façon insidieuse. Avec en parallèle ses propres doutes et les destins de celles qui l’ont précédée, entre autres celui de Tove Jansson, Julie Delporte offre un regard rafraîchissant et perspicace sur le féminisme, dépourvu de cynisme, qui invite à l’introspection. »
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)
 

 
L'aube sera grandiose
Anne-Laure Bondoux (Gallimard Jeunesse)
 
« Titania entraîne de force sa fille de seize ans, Nine, vers une cabane isolée au bord d’un lac, sans lui en expliquer les motifs. Nine en veut à sa mère de l'avoir amenée loin de la fête du lycée à laquelle elle devait assister avec ses amis. Lorsque sa mère lui révèle un premier secret de sa vie d’avant, la jeune femme se sent trahie et peu encline à coopérer. Au cours de cette longue nuit ponctuée par le récit de sa mère, Nine découvrira une Titania et une famille qu’elle ne connaissait pas. Un roman palpitant dont on tourne la dernière page avec nostalgie. »
Louise Chamberland, librairie L'Option (La Pocatière)
 
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : janvier 2018