Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Québec à l'honneur au Marché de la Poésie de Paris

Québec à l'honneur au Marché de la Poésie de Paris

Par Isabelle Beaulieu, publié le 19/03/2018

Alors que se termine aujourd’hui Livre Paris auquel plusieurs éditeurs et auteurs québécois ont fièrement participé, le mois de juin verra aussi le Québec représenté dans la Ville Lumière, cette fois-ci par la voix de nos poètes. Du 6 au 10 juin prochain, dix poètes québécois prendront part au Marché de la Poésie de Paris qui se tiendra à la place Saint-Sulpice au cœur du 6e arrondissement.

Hélène Dorion, l’une des poètes invitées, a déclaré lors de la réception d'inauguration au stand de Québec Édition à Livre Paris que « le Québec sera l'invité d'honneur du 36e Marché de la Poésie, cette manifestation incontournable autour de la création et de l'édition poétique. Cette invitation consolide les liens féconds que les nombreux poètes québécois ont créés durant toutes ces années, et témoigne de l'importance de notre poésie dans le paysage francophone et international ».

Un concert présenté chacun des soirs de l’événement présentera des artistes québécois. Le groupe de musique Mutante Thérèse entre autres sera de la partie pour accompagner les poètes Catherine Lalonde, Sonia Cotten, Dany Boudreault et François Guerrette, réputés pour leur talent d’orateurs; le spectacle Plus haut que les flammes avec la poète Louise Dupré et le musicien Nicolas Jobin est aussi de la programmation; à la soirée d’ouverture, la poésie de Nicole Brossard sera en liaison avec celle de la poète et pianiste française Laura Cambau; aussi, l’auteur-compositeur-interprète Tire le Coyote sera au rendez-vous; en marge du Marché, les éditions Mémoire d’encrier présenteront un spectacle mettant en vedette Joséphine Bacon et Natasha Kanapé Fontaine, grandes représentantes de la poésie des Premières Nations.

Soutenue par Québec Édition, la délégation de dix poètes est diversifiée et prend bien soin d’assurer une place aux poètes d’expérience autant qu’à ceux de la relève. Une pluralité qui élargit le spectre de notre poésie nationale et en exploite sa grande richesse.

 

Claude Beausoleil, Cette musique de Keats (Écrits des Forges)
Hélène Dorion, Le temps du paysage (Druide)
François Guerrette, Constellation des grands brûlés (Poètes de brousse)
Martine Audet, Ma tête est forte de celle qui danse (Éditions du Noroît)
Benoit Jutras, Outrenuit (Les Herbes rouges)
Chantal Neveu, La vie radieuse (La Peuplade)
Daphné B, Delete (L'Oie de Cravan)
Natasha Kanapé Fontaine, Bleuets et abricots (Mémoire d'encrier)
Baron Marc-André Lévesque, Toutou tango (Éditions de l'Écrou)
Sara Dignard, Le cours normal des choses (Éditions du passage)

 

Photo d'Hélène Dorion : © Maxyme G. Delisle

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Québec à l'honneur au Marché de la Poésie de Paris