Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Les voix de la poésie : bientôt la finale!

Les voix de la poésie : bientôt la finale!

Par Benoît Vanbeselaere, publié le 13/04/2018

Les voix de la poésie ont fait connaître fin mars le nom des vingt-quatre finalistes qui fouleront la scène du théâtre Isabel Bader de Toronto le 19 avril prochain. À une semaine de cette grande finale, retour sur une organisation et un événement qui promeuvent la poésie aux quatre coins du Canada.

Poetry in Voice, Les voix de la poésie, ce n’est pas qu’un concours de récitation. C’est avant tout un « organisme de bienfaisance qui encourage les élèves de partout au Canada à vivre l’aventure de la poésie par le biais de la lecture, de l’écriture et de la récitation », comme l’indique leur site Internet. Afin de réaliser cette noble entreprise, l’organisme met à disposition de chacun une anthologie de poèmes, faisant la part belle aussi bien à la poésie francophone qu’anglophone de toutes les époques. Ils proposent également de nombreuses ressources pédagogiques, afin de montrer la beauté de l’art poétique et d’inciter à l’immersion dans le monde parfois rebutant de la poésie.

Il n’est pas rare, en effet, de croiser des lecteurs de tous genres qui mettent à l’écart ce genre affublé de divers préjugés. Car non, le poète n’est pas qu’une arme tourmentée, recluse dans les vapeurs de l’alcool, pleurant son amour perdu durant une nuit sans lune en implorant qu’on le libère du poids du monde. Il est avant tout un virtuose des mots, des sons, des idées, qu’il harmonise dans une démarche artistique. Intemporel, le langage poétique est ici mis à l’honneur dans un concours de récitation destiné aux jeunes.

À l’origine, on retrouve Scott Griffin, président de la Fondation Griffin, qui créa un concours de récitation au sein de douze écoles de l’Ontario. Désormais étendu à toutes les provinces, il réunit plus de mille écoles. Sont invités à participer les élèves de 3e secondaire jusqu’à la première année de cégep. Le concours se déroule en trois phases : d’abord, l’élève sélectionné par sa classe concourt contre ceux choisis dans les autres classes de son établissement. Un seul étudiant par établissement accède à la demi-finale qui se déroule sur Internet. Le jury sélectionne parmi eux vingt-quatre élèves, jugés à partir de leur récitation filmée. Ces derniers participent alors à la grande finale à Toronto, où les neufs meilleurs se partageront 25 000 dollars en prix avec leur bibliothèque scolaire.

Ce concours de récitation dépassant les frontières de l’Ontario, il est également l’occasion de mettre en avant la francophonie puisque trois sections coexistent : section française, section anglaise et section bilingue, qui seront toutes représentées lors de la finale. Le poète Pierre Nepveu, membre du jury de la grande finale, considère que « Les voix de la poésie est un projet éducatif du plus haut intérêt en même temps qu’une merveilleuse forme d’initiation à la poésie. » Il sera, le 19 avril prochain, aux côtés des poètes et écrivains Kateri Akiwenzie-Damm, Éric Charlebois, Louise Dupré, Liz Howard, Canisia Lubrin, Matt Rader, Erika Soucy.

Pour patienter avant d’encourager notamment les sept représentants de la province du Québec, n’hésitez pas à déambuler dans la sélection spéciale poésie concoctée par nos soins. 

 

Pour plus de détails et d’information, rendez-vous sur le site de Les voix de la poésie

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Les voix de la poésie : bientôt la finale!