Articles

Sur le livre

exclusif au web
Les Éditions Broquet : Quelle famille !

Les Éditions Broquet : Quelle famille !

Par Hélène McClish, publié le 15/12/2004
Plus de 600 titres et un quart de siècle d’histoire et d’images : fondées en 1979, les Éditions Broquet sont nées d’une histoire d’amour, non entre un homme et ses livres, mais entre un homme et une femme. En effet, Marcel Broquet et Françoise Labelle fondèrent une famille et… une maison d’édition !
Homme passionné, Marcel Broquet a quitté sa Suisse natale pour découvrir ce que le nouveau continent avait d’intéressant à offrir. Sa rencontre avec Françoise, une jeune Québécoise, allait changer sa destinée. Car ce qui n’était à l’origine qu’un voyage est rapidement devenu un aller sans retour. En effet, la devise selon laquelle « qui prend mari, prend pays » a trouvé pour le jeune Européen une résonance toute féminine en la personne de Françoise.

Le Nouveau Monde

D’abord libraire à Verdun puis distributeur au Québec pour, entre autres, Delachaud et Niestlé, deux éditeurs suisses qui publiaient essentiellement des guides sur la nature, c’est rapidement qu’une seconde vocation s’est imposée au fondateur des éditions Broquet. Quoique la qualité des ouvrages des maisons suisses soit indiscutable, ces derniers ne correspondaient pas aux réalités de la flore et de la faune du Québec. La Belle Province trouvait, à ce moment-là, son maigre contentement dans des livres étasuniens, publiés en anglais. Cette conjoncture suffit à éveiller, chez Marcel Broquet, la fibre de l’entrepreneur qui sommeillait en lui : il allait éditer des livres en français qui répondraient aux besoins des amants de la nature, fort nombreux et dont il faisait lui-même partie ! Ainsi sont nés les « Guides Nature Broquet », une vaste collection de manuels pratiques consacrés à trois sujets : les oiseaux, l’horticulture et la nature. La famille Broquet était cependant loin de se douter que, plutôt que de seulement combler un manque dans le milieu de l’édition au Québec, elle allait marquer ce dernier. Les premiers titres qui portèrent la griffe de la pionnière que représente la jeune maison d’édition étaient, en effet, des traductions d’ouvrages américains. Pensons, par exemple, à l’ouvrage de Roger Tory Peterson, Les Oiseaux du Québec et de l’est de l’Amérique du Nord , communément appelé « le guide Peterson », ou encore au Guide des oiseaux de l’est de l’Amérique du Nord de Donald et Lillian Stokes. En somme, la proximité géographique des deux pays et la similitude des climats ont fait en sorte que ces ouvrages étaient mieux adaptés pour le Québec que les livres français.

Oiseaux d’ici et d’ailleurs

L’importance du marché étasunien fut en partie à l’origine du choix de Broquet de procéder à la traduction d’ouvrages édités par nos voisins du Sud, qui allaient représenter 50% de leurs publications, explique Antoine, fils du fondateur : « Aux États-Unis, le marché est plus vaste que le nôtre, ce qui permet d’investir dans la rédaction d’un guide, de payer les photographes, alors qu’au Québec, le marché est plus restreint. Les États-Uniens peuvent vendre 100 000 copies tandis qu’ici, si on vend 5000 copies d’un titre, c’est beau ! Donc, souvent on est mieux d’acheter une traduction que de démarrer un projet qui serait trop dispendieux. »

Rapidement, Broquet a diversifié ses publications, s’imposant devant une concurrence pourtant féroce. Traitant essentiellement d’astronomie, d’ornithologie et d’horticulture, le champ d’expertise de la maison s’est rapidement élargi pour bifurquer vers la santé, le bien-être, les sports et le plein air, les vins, la petite enfance, le bricolage, le livre d’art et même le roman, cet automne, avec la parution de Le Bond et le saut, de Paul E. Valmore ! Parmi tous ces titres se retrouvent nombre d’incontournables, dont une série signée par le chroniqueur Larry Hodgson, qui s’adresse aux jardiniers paresseux (Les Annuelles, Les Vivaces, Les Arbustes, Les Plantes d’intérieur et Pots et jardinières, 39,95 $ ch.), sans oublier les Cherche-étoiles Alpha 2000, ces pratiques instruments présentés sous forme de roulettes plastifiées qui permettent aux astronomes amateurs ou aguerris de trouver rapidement les constellations.

Vers d’autres horizons

Antoine, deuxième fils d’une famille de quatre enfants, coiffe à la fois les chapeaux de président, directeur et éditeur depuis décembre 2000. Pour lui, l’apprentissage a fait partie intégrante de la vie familiale. De son propre aveu, c’est lentement qu’il a franchi les différentes étapes l’ayant conduit à la tête de l’entreprise. Il se rappelle avec nostalgie les premières années de la maison d’édition, alors que ses parents et lui-même formaient la totalité de l’équipe de production : « J’ai commencé très jeune. Mon père s’occupait de l’édition, ma mère était responsable de la correction ainsi que de la mise en page, et moi je faisais un peu de tout. » Avec un amusement non dissimulé, le nouvel éditeur se souvient : « Au début, je ne faisais pas grand-chose. Je m’occupais de l’entrepôt, je faisais la livraison : j’ai vraiment commencé au bas de l’échelle ! »

Depuis ses débuts, Broquet a connu une grande expansion. Doublant le nombre de ses employés, greffant à l’équipe permanente de nombreux pigistes, correcteurs et traducteurs, des trois ou quatre titres qu’elle publiait au moment de sa fondation, elle est passée à plus d’une quarantaine d’œuvres par année. Les Champignons comestibles, La Cuisine des champs, Guide pratique des roses, Mammifères marins, Guide des roches et minéraux, Aménagement paysager pour le Québec, Les Mangeoires d’oiseaux, Guide pratique des herbes aromatiques, Les Traces d’animaux : la liste des best-sellers est encore très longue. Mais quoique que les livres soient plus nombreux, les préoccupations sont restées les mêmes depuis les premiers jours de la maison : offrir des ouvrages de qualité, abondamment illustrés et porteurs d’un parfum tout québécois.

Finalement, quoique Antoine Broquet ait l’intention de poursuivre dans la voie tracée par ses parents, il compte ajouter son grain de sel… Au printemps 2005, le catalogue sera considérablement enrichi par plusieurs nouveaux titres qui traiteront, entre autres, de la méthode Pilates, de la marche à pied, de la photographie numérique, du golf pour les jeunes et des insectes du Québec. Ajoutez à ce beau programme un guide sur la plongée sous-marine, sport pour lequel l’éditeur se passionne, et vous obtenez là l’exemple d’une entreprise familiale ayant réussi son pari : faire du travail un véritable plaisir.
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. Les Éditions Broquet : Quelle famille !