Articles

Sur le livre

exclusif au web
Le Québec en poche!

Le Québec en poche!

Par Katia Courteau, publié le 27/10/2010
Quand on pense rentrée littéraire, on pense immédiatement à «nouveautés grand format». Et pourtant, parmi les centaines de livres qui vont surgir en librairie, certains titres vous rappelleront quelque chose, mais leur format sera différent: petits ils seront, cette fois-ci.
Le moment de la rentrée littéraire est aussi l’occasion pour certaines maisons d’édition de rééditer des livres en format poche qui ont connu de beaux succès lors de leur première parution. De cette façon, on offre un second souffle aux livres et, on permet au lecteur de lire sans se ruiner. Et si le livre de poche ne fait pas seulement référence au temps des vacances, il ne provient pas non plus que de la France. De fait, l’édition québécoise développe de mieux en mieux le marché des petits formats: XYZ, Typo, Québec Amérique, La courte échelle, BQ, Libre Expression et Boréal sont quelques-uns des éditeurs bien connus proposant ces versions à moindre coût. Certains réinventent le format poche, comme la maison Alto ose le faire, en redessinant l’objet littéraire: les livres y gagnent en élégance avec la collection Coda.

Quelques titres québécois attendus cet automne en format poche
Dans leur collection Compact, les Éditions du Boréal publient deux titres de Dany Laferrière: Comment conquérir l’Amérique en une nuit (le scénario du film) et J’écris comme je vis (entretien réalisé par Bernard Magnier). De Victor-Lévy Beaulieu, on attend Blanche forcée (récit) et Monsieur de Voltaire: romancerie. Autre grand auteur, Louis Hamelin publie Les spectres agités. Les éditions Alire, quant à elles, font les choses autrement. Proposant, le plus souvent, leurs nouveautés en format poche, elles publient par la suite leurs meilleurs succès en grand format, comme ce fut le cas pour l’excellente série de Jean-Jacques Pelletier «Les gestionnaires de l’apocalypse». Jacques Côté, quant à lui, publie une nouvelle série de polars historiques: «Les cahiers noirs de l’aliéniste» (voir notre entrevue à ce sujet en page 44). De plus, l’auteur des Chroniques de l’Hudres, Héloïse Côté, nous offre un nouveau roman de fantasy: La tueuse de dragons. Enfin, nous retrouverons Hell.com, de Patrick Senécal, en petit format.

Chez Hurtubise, Marie Christine Bernard verra son roman Mademoiselle personne ressortir sur les rayons. Même chose pour le roman tant remarqué de Pierre Szalowski Le froid modifie la trajectoire des poissons.

Les amateurs de romans historiques trouveront leur compte chez Typo, qui publie plusieurs titres dont les deuxièmes tomes de «La fille du cardinal» de Nadine Grelet, de «La châtelaine de Mallaig» de Diane Lacombe et de «La cordonnière» de Pauline Gill.

Les Allusifs, pour leur part, nous donneront entre autres Le Week-end en Bourgogne, un recueil de nouvelles inédites de Mavis Gallant, traduit de l’anglais par Geneviève Letarte.

L’éditeur Le Quartanier publie lui aussi de très beaux livres inédits, en petit format. En voici quelques-uns en rafale: La Pologne et autre récits de l’Est de Vincent Tholomé, Le grand complot de la collectivité, un recueil de poèmes de Fabien Loszach, Civil de Daniel Foucard et Matamore no 29, une réédition du roman d’Alain Farah. La nouvelle collection Coda chez Alto propose des rééditions de leurs titres les plus importants tels que Nikolski de Nicolas Dickner et Parfum de poussière de Rawi Hage. Mais qu’en est-il des titres qui viennent de paraître? On annonce Les carnets de Douglas de Christine Eddie et La fin de l’alphabet de Charles Scott Richardson. Il s’agit-là de deux titres à découvrir.

La collection 10 sur 10 de Libre-Expression nous propose entre autres Katana – le roman du Japon et Drakkar – le roman des Vikings de Paul Ohl, en plus de La paroissienne et Un purgatoire de Denis Monette, Le cirque bleu et le Récif du prince de Jacques Savoie et Notre Afrique, de Lucie Pagé.

Comment s’y retrouver parmi tous ces titres?
Je vous mets sur une piste à ne pas manquer: Le froid modifie la trajectoire des poissons, de Pierre Szalowski, publié chez Hurtubise. L’enfant a 10 ans. Il vient d’apprendre que ses parents vont se séparer. C’est vers le ciel qu’il se tourne pour demander de l’aide. Le lendemain, 5 janvier 1998, le toit du monde décharge les premières rafales de pluie verglaçante sur le Québec. Son souhait est exaucé. Tout sera transformé: les habitudes et le paysage, mais par-dessus tout, les gens. Avec un humour intelligent couplé à la qualité de son écriture, Pierre Szalowski a su créer des personnages bigarrés et attachants dont les trajectoires seront modifiées. Un regard sur les êtres humains qu’il fait bon croiser.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Sur le livre
  4. Le Québec en poche!