Articles

Livre pratique

exclusif au web
Sur le bout des langues

Sur le bout des langues

Par Shannon Desbiens, Les bouquinistes, publié le 20/05/2011
Lorsque j’étais petit, la première langue étrangère à avoir piqué ma curiosité a été l’égyptien hiéroglyphique. Je me souviens de cette image d’Anubis, dans une encyclopédie dont je disposais à la maison, en train d’embaumer un roi, et de tous ces caractères illisibles autour de lui. Depuis, je rêve d’être en mesure de les comprendre. En grandissant, j’ai bien sûr découvert plein d’alphabets et de langues. Pour certaines, je ne connais que la prononciation des lettres mais pas le sens des mots et pour d’autres, ce sont quelques phrases complètes mais d’utilisation limitée. Le but du présent article est de faire connaître des ouvrages disponibles, principalement sur les langues anciennes, pour les apprendre, les pratiquer et surtout, pour s’amuser. 2010 a été une bonne année pour la parution de ce type d’ouvrages, en particulier ceux qui abordent l’égyptien hiéroglyphique.
’’

Les hiéroglyphes
J’ai mis du temps à me décider à chercher à en savoir plus sur cette écriture mystérieuse. Le premier à m’avoir offert l’opportunité de faire mes premiers pas a été Christian Jacq avec son Petit Champollion Illustré (épuisé). Ce petit livre nous initie à l’alphabet de base (il existe environ 4500 caractères) et à l’apprentissage de certains mots clés qu’il nous arrive de voir sur les monuments. J’ai ensuite mis la main sur d’autres livres d’histoire des hiéroglyphes, incluant parfois une petite méthode, mais rien qui me satisfasse assez, et ce, jusqu’à ce que je trouve Hiéroglyphes de l’Égypte ancienne : Guide pratique de J. Kamrin (épuisé). Une méthode un peu plus complexe, avec exercices. C’était presque parfait, mais il manquait encore quelque chose… J’étais plus affamé, je voulais un livre qui ne soit pas universitaire (français ou américain et hors de prix) et qui demeure accessible pour un gars comme moi; pas trop compliqué et qui me permette d’apprendre à mon rythme, en allant plus loin que la simple base. C’est alors qu’est apparue sur nos tablettes une toute petite méthode avec tout plein de contenu : la méthode Assimil L’égyptien hiéroglyphique! De plus, un dictionnaire égyptien-français de Y. Bonnamy et A. Sakek sortait en librairie quelques semaines plus tard! Je croyais rêver.

Question d’assimiler la langue
’’ ’’ ’’ ’’
J’ai alors commencé mes leçons. Comme un peu tout le monde, je connaissais les éditions Assimil depuis toujours : elles font, comme on dit, partie du paysage. Saviez-vous qu’elles ont déjà 80 ans? Que Chirac s’est servi de leur méthode pour apprendre le russe à des fins politiques? Moi, c’était la première fois que je me lançais dans l’aventure. Comme le nom l’indique, c’est à force de lire les phrases et les textes offerts qui, de plus en plus, s’enrichissent et se compliquent, que l’on finit par assimiler la langue. En quelques jours, j’en connaissais déjà plus que ce que je savais déjà. L’humour, les notes historiques, les exercices d’écriture ainsi que les annexes (incluant un dictionnaire égyptien-français) complètent vraiment bien le livre. Depuis, je me suis rendu compte qu’il ne s’agissait pas des premiers pas d’Assimil dans le monde des langues anciennes. Je remercie encore la maison d’édition de m’avoir fait découvrir les méthodes de grec ancien, de latin et d’hébreu. Il est vrai que l’hébreu se pratique encore, mais cette langue demeure tout de même l’une des plus vieilles à être encore parlée! Et, imaginez, il y a même une recette de cuisine dans l’annexe du grec ancien! Ce serait mentir que de vous affirmer que je suis passé à travers toutes ces méthodes. L’égyptien hiéroglyphique demeure pour l’instant mon objectif principal, mais pour avoir fait une dizaine de leçons des autres méthodes et y avoir pris goût, je compte bien m’y mettre dès que possible. J’espère bien voir publier un jour un livre sur les hiéroglyphes aztèques ou sur le cunéiforme babylonien. J’en serais le premier client!

Pour ceux qui se croient nuls
’’ ’’
La collection « Pour les Nuls » qui, au début, se spécialisait dans l’informatique, offre maintenant des livres sur les sujets les plus variés, incluant les langues. Il n’y a pas encore beaucoup de choix en ce qui concerne les langues anciennes, mais il est possible de mettre la main sur Le latin et L’hébreu pour les Nuls. Ici, l’apprentissage ne se fait pas de la même manière. Avec beaucoup de tableaux, d’exercices et de notes historiques, nous apprenons comment maîtriser ces langues tout en nous amusant. Certaines personnes préfèreront probablement ce rythme à celui d’Assimil. Pour avoir pas mal parcouru les deux collections, je crois que les deux se complètent très bien. Ceux qui ont déjà eu à travailler avec un livre « Pour les Nuls » seront déjà familiers avec les icônes spécifiques et les encadrés. Je serais curieux de voir un ouvrage sur les hiéroglyphes ou le grec ancien. Je lance l’idée!

Pour la pratique
’’ ’’
Certains diront que ça ne sert à rien d’apprendre une langue que l’on utilisera peu ou prou. C’est peut-être vrai, mais c’est passionnant et enrichissant. Pour ceux que ça pourrait intéresser, après avoir acquis une bonne base sur les hiéroglyphes, en latin ou en grec, il existe certains livres bilingues pour pratiquer la lecture et augmenter notre vocabulaire. Pour les hiéroglyphes, l’éditeur Maison de Vie offre la collection Sagesse Égyptienne, qui présente des textes importants de la spiritualité égyptienne en hiéroglyphes ainsi que leur translitération et leur traduction française. Pour ce qui est du grec et du latin, les éditions Les Belles Lettres, dans la collection Classiques en poches, offrent les œuvres des plus grands penseurs et philosophes grecs et romains en version bilingue. Une source inépuisable.

Au final, soyons franc, il n’est pas facile de se lancer dans cette aventure qu’est l’apprentissage d’une langue ancienne. Certains le feront dans le cadre d’un cours, mais la plupart pour s’amuser et être détenteurs d’un savoir qui les intrigue depuis longtemps. Pour ceux qui, comme moi, s’intéressent au monde égyptien, je vous conseille de lire Le mystère des hiéroglyphes – La clé de l’Égypte ancienne. Un livre magnifiquement illustré qui vous présente la langue, son utilité, son pouvoir, sa redécouverte ainsi qu’une introduction aux principaux signes. Peut-être, comme moi, voudrez-vous en savoir plus! Merci aux maisons d’édition qui mettent sur le marché des livres accessibles à tous ceux qui aiment apprendre en solo, qui les rendent intéressants et amusants en offrant, par le fait même, cette possibilité d’en savoir plus sur l’histoire. Bon apprentissage!



Bibliographie :
Le latin Pour les nuls Clifford A. Hull First Edition 344 p.| 34,95$ Dictionnaire des hiéroglyphes Y. Bonnamy et A. Sakek Actes Sud 988 p.|59,50$ L’égyptien hiéroglyphique J.-P. Guglielmi Assimil 846 p.| 24,95$ Hébreu : Kit de conversation R. Strauss Assimil 142 p.| 29,95$ Le latin I. Ducos-Filippi Assimil 630 p.| 24,95$ Le grec ancien J.-P. Guglielmi Assimil 688 p.| 24,95$ L’hébreu Pour les nuls J.S. Jacobs et S. Jacquet-Svironi First Edition 370 p.|34,95$ Le mystère des hiéroglyphes : La clé de l’Égypte ancienne C. Jacq Favre 130 p.| 44,95$
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Livre pratique
  4. Sur le bout des langues