Articles

Littérature jeunesse

Les libraires - Numéro 99
Place aux illustrateurs

Place aux illustrateurs

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 06/02/2017

Wallace Edwards
Qu’est-ce que la paix? (Scholastic)
Docile, sauvage, prisonnière? Comment peut-on définir la paix? Grâce au symbolisme de ses illustrations, le talentueux Wallace Edwards évoque des réflexions, posent d’autres questions. Si la couverture laisse croire à un album théologique, sachez qu’il n’en est rien et qu’à l’intérieur se trouvent des merveilles artistiques, d’une douceur inégalée.  

 

Dedieu
Les bonshommes de neige sont éternels (Seuil jeunesse)
Habilement dessinés, de façon magistralement réaliste et pourtant anthropomorphique, les petits personnages de Dedieu sont devant un grand défi : comment sauver leur ami Bonhomme de neige du printemps qui approche? Un petit chef-d’œuvre artistique, dont chaque page rivalise de beauté avec la précédente.

 

Olivier Tallec
Bonne continuation (Rue de Sèvres)
Celui qui illustre notamment les « Rita et Machin » devient époustouflant lorsqu’il se met à l’acrylique, médium dont il maîtrise les couleurs à la perfection. Tout en rondeurs et en dégradés, il illustre des saynètes assorties d’un constat, d’une note ou d’un extrait de conversation dont l’humour intelligent surprend par sa grande simplicité. Les adultes se régaleront de cet ouvrage, mi-BD, mi-album, qui fait suite à Bonne journée.   

 

Benjamin Lacombe
Frida avec Sébastien Perez (Albin Michel)
Benjamin Lacombe est l’étoile non pas montante, mais bien déjà installée dans l’univers des créateurs de talents. Celui qui interprète toujours de façon profonde et onirique ses sujets, les traitant parfois avec un côté sombre bien accueilli, s’attaque cette fois à la grande Frida, lui donnant vie dans un livre aux pages parfois trouées comme de la dentelle, se rattachant à des passages de réelles correspondances de l’artiste mexicaine. 

 

Jean-Luc Trudel
Bach & Bottine avec Dominique de Loppinot et Carine Paquin (Éditiö)
La tâche n’était pas facile : replonger dans l’univers du film classique que fut Bach & Bottine pour rendre le tout en album jeunesse afin que les générations futures découvrent ce classique des « Contes pour tous »! Mais Jean-Luc Trudel relève le défi avec brio et fait revivre les mots qui ont bercé notre enfance.

 

Elise Hurst
Le monde secret d’Adélaïde (D2eux)
L’Australienne Elise Hurst est l’une des plus belles découvertes que vous pourrez faire en 2017 grâce aux éditions D2eux : elle a un coup de pinceau hallucinant et sait user de couleurs chaudes et vaporeuses pour nous transporter dans son univers anthropomorphique. Dans ce premier album traduit en français, il y a Adélaïde, une artiste qui raccommode les solitudes… À paraître le 13 mars

 

Marie-Louise Gay
Les petits monstres (Dominique et compagnie)
Sous les aquarelles douces et lumineuses de la talentueuse Marie-Louise Gay, on découvre de petites saynètes de la vie quotidienne des enfants ou de ce qui les fascine : ce qu’ils voient en fermant les yeux, ce qu’ils pensent en classe, quels cauchemars font les animaux, etc. Une fois de plus, la créatrice de la série « Stella » crée une œuvre artistique sans pareil pour la petite enfance. 

 

Maxime Lacourse
Eloi et le cheval de joie (texte de Roxanne Turcotte, Isatis)
En dédicace d’Eloi et le cheval de joie, Maxime Lacourse écrit : « Je ne peux que m’incliner devant la beauté de l’art ». Cette beauté, s’il s’y incline, il la maîtrise également. En effet, avec des coups de pinceau vaporeux et des teintes qui rappellent l’œuvre de Jean-Paul Lemieux, l’artiste vole la vedette de cette histoire entre voyage philosophique et leçon d’humanité, où un enfant sème un peu de joie dans la pauvreté, la solitude et la guerre.

 

 
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Articles
  3. Littérature jeunesse
  4. Place aux illustrateurs