Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
L’Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du premier roman

L’Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du premier roman

Par Isabelle Beaulieu, publié le 05/05/2015

Le prix Goncourt du premier roman a été remis a l’écrivain algérien Kamel Daoud pour son roman Meursault, contre-enquête (Actes Sud). L’auteur met en scène le frère de l’Arabe tué par Meursault dans le roman L’étranger d’Albert Camus.

Régis Debray de l’Académie Goncourt a exprimé : « Vous êtes un écrivain rare car vous vous exposez à la corne acérée du taureau. Vous avez rapatrié L'étranger dans votre culture et fait de Camus un écrivain indigène. Nous allons rapatrier votre enquête dans notre littérature ».

Ce livre se retrouvait aussi parmi la sélection de nos libraires en février dernier:

« Voici sans doute l’un des premiers romans le plus réussi de l’année, d’une prémisse absolument géniale et faisant montre d’une ambition littéraire peu commune. En remontant les traces laissées dans le sable par le célèbre assassin Meursault, plus connu sous le nom de L’étranger, l’Algérien Kamel Daoud s’intéresse au destin de sa victime « arabe ». Une plongée dans l’histoire de l’Algérie, décryptant les rapports entre Français et musulmans, d’une plume toujours alerte et sublime. »
Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard (Montréal)

L’écrivain Daoud a également obtenu le Prix des cinq continents et le prix François Mauriac de l’Académie française pour Meursault, contre-enquête.

Les libraires conseillent

Le Prix des cinq continents à Kamel Daoud

Sources :
Livres Hebdo
Photo via Éditions Actes Sud

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. L’Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du premier roman