Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le Prix des cinq continents revient à Kamel Daoud

Le Prix des cinq continents revient à Kamel Daoud

Par Isabelle Beaulieu, publié le 01/10/2014

Étrange, non ?
Depuis des siècles, le colon étend sa fortune
 en donnant des noms à ce qu'il s'approprie 
et en les ôtant à ce qui le gêne.
Meursault, contre-enquête, Kamel Daoud


Le prix des cinq continents a été lancé par la Francophonie et vise à mettre de l’avant la littérature francophone à travers le monde. Il est présidé par l’écrivain J. M. G. Le Clézio, qui s’est vu remettre le Nobel en 2008. Les membres du jury sont composés de gens de lettres issus de tous les continents, dont Lise Bissonnette (Québec), Hubert Haddad (Tunisie et France) et de René de Obaldia, un immortel de l’Académie française (Hong Kong).

Pour sa treizième édition, le Prix des cinq continents a décidé d’honorer l’Algérien Kamel Daoud pour son roman Meursault, contre-enquête. Le narrateur du livre est le jeune frère de l’Arabe assassiné par Meursault dans L’étranger d’Albert Camus. Le benjamin, dans un long monologue qui visite toutes les émotions, tente de rétablir les faits et de restituer le vrai visage de l’Arabe.

Le jury a parlé d’«un roman qui interroge nos aveuglements historiques toujours actuels et pose la question de la justice et de la prise en compte de l'altérité une fois apaisée la terreur coloniale».

L’auteur recevra son prix le 28 novembre prochain lors du XVe Sommet de la Francophonie qui se déroulera à Dakar au Sénégal.

Kamel Daoud a déjà obtenu, toujours pour son roman Meursault, contre-enquête, le prix François Mauriac de l’Académie française déclaré le 23 septembre dernier et il figure également dans la liste des finalistes des prix Goncourt et Renaudot.

Sources: 

Livres Hebdo

Algérie-Focus

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le Prix des cinq continents revient à Kamel Daoud