Actualités

Les disparus

exclusif au web
Mort de l’auteure de science-fiction Ursula K. Le Guin

Mort de l’auteure de science-fiction Ursula K. Le Guin

Par Isabelle Beaulieu, publié le 24/01/2018

L’auteure américaine de science-fiction Ursula Le Guin, née Kroeber, est décédée le 22 janvier à l’âge de 88 ans. Elle publie Rocannon’s World (Le monde de Rocannon), son premier roman, en 1966. Mais c’est avec la publication de The Left Hand of Darkness (La main gauche de la nuit) en 1969 que le succès la propulse au premier plan des auteurs de genre. Il fait partie du « cycle de l’Ekumen ». À sa parution, ce roman se révèle comme résolument moderne, abordant entre autres le thème de l’identité. Les êtres qui habitent la planète ressemblent aux humains, mais n’ont qu’un seul sexe et endossent tant les rôles dits féminins que ceux dits masculins.

Sa formation d’ethnologue vient corroborer la prédominance des aspects sociologiques de ses romans. Avant-gardiste, Ursula K. Le Guin a toujours prêté beaucoup d’attention à la cause de l’environnement. Cela se reflète dans son œuvre, par exemple avec le titre Planet of Exile (Planète d’exil) ou encore The Word for World is Forest (Le nom du monde est forêt). Elle a été honorée du prix Hugo à cinq reprises et a reçu le prix Nebula six fois. Devenue une figure emblématique de la littérature de genre aux États-Unis, elle a reçu en 2014 le National Book Award pour l’ensemble de son œuvre.

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les disparus
  4. Mort de l’auteure de science-fiction Ursula K. Le Guin