Quatre Québécois à Angoulême

2

Le réputé Festival d’Angoulême, qui voit chaque année le gratin de la bande dessinée défiler dans ses lieux, voit quatre Québécois au nombre de ses finalistes, ce qui est tout un honneur. Un honneur tant pour les bédéistes qui se retrouvent parmi les plus illustres – quatre entrées dans la même année constitue un record pour le Québec -, mais aussi pour le Festival qui avec notre sélection nationale accueille dans ses couloirs de bien beaux et talentueux invités. C’est le 2 février que nous connaîtrons les lauréats.

(Les résumés sont ceux des éditeurs.)

Sélection Jeunesse

Jane, le renard et moi – Fanny Britt (texte) et Isabelle Arsenault (illustrations) – La Pastèque

Hélène est victime de harcèlement et d’intimidation à son école. Elle trouve alors refuge dans le monde de Jane Eyre, le premier roman de Charlotte Brontë…
Jane, le renard et moi est un récit touchant qui présente avec justesse la méchanceté que les enfants peuvent déployer l’une envers l’autre.

Sélection Polar

Lartigues et Prévert – Benjamin Adam – La Pastèque

Lartigues et Prévert sont difficiles à séparer. Ils tiennent une épicerie, y habitent, et font des piges ensemble pour des petits contrebandiers du coin. Quand un matin neigeux, ils découvrent un type agonisant dans le coffre de la voiture d’une « livraison », ils prennent conscience que cette fois-ci, ça y est : leur vie monotone est en train de glisser vers le polar miteux.
Tandis que Prévert cherche à comprendre, pour Lartigues, l’occasion est trop belle de tout recommencer – d’ailleurs, loin de leur vie bien réglée, leur amitié ne pèse plus tant que ça.

Sélection Officielle

Macanudo, tome IV – Liniers – La Pastèque (À noter que Liniers n’est pas Québécois mais bien Argentin, mais il est édité en français par La Pastèque, maison montréalaise.)

Série phare de notre catalogue, Macanudo est à faire découvrir d’urgence à vos lecteurs si ce n’est pas déjà fait.
Véritable phénomène en Argentine, Liniers est le Quino, Georges Herriman, Charles Schulz, Bill Waterson et Patrick McDonnell du 21e siècle.
Après la lecture de quelques strips, nous savions que nous avions trouvé un titre exceptionnel avec Macanudo. Un manuscrit de cette envergure n’apparaît qu’une fois tous les dix ans…

Sélection Patrimoine

Mélody – Sylvie Rancourt – Ego comme X

Danseuse dans les bars de Montréal au début des années 1980, Sylvie Rancourt met à la disposition des clients un fascicule exposant, en bande dessinée, les aléas de son métier. L’initiative plaît, les lecteurs en redemandent.
Ce livre reprend les sept numéros de la série dessinés par Sylvie Rancourt elle-même, avant qu’elle ne s’associe avec Jacques Boivin en 1985, pour en réaliser une version « comic book ».

FestivalAngoulême

LeDevoir

ibeaulieu@lelibraire.org

 

Publicité