Les finalistes du prix Geneviève-Amyot 2017

41

Le prix Geneviève-Amyot a fait connaître les finalistes de sa troisième édition. Créé par le Bureau des affaires poétiques, il a été nommé en l’honneur d’une poétesse de Québec (Saint-Augustin-de Desmaures) décédée en 2000, reconnue pour la dimension humaine de son œuvre. Ce prix vise à récompenser le travail inédit de poètes de toutes les nationalités. Les textes peuvent être écrits en vers ou en prose et dénombrer entre 250 et 350 mots. C’est le 21 mars prochain, Journée internationale de la poésie, que seront connus les trois auteurs gagnants. Voici pour l’heure les sept finalistes de cette année.

Annie Arsenault

CETTE LUMIÈRE DE COMMENCEMENT DU MONDE

 

Anthony Lacroix

C’EST TROP FACILE DE TENIR SES PROMESSES

 

Caroline Louisseize

TU VOIS

 

Joanie Lemieux

SANS TITRE

 

Jean-Christophe Réhel

LA PLUIE S’ENDORT TOUJOURS SUR LE CÔTÉ GAUCHE

 

Émilie Turmel

CELLES QUI COMPTENT

 

Ouanessa Younsi

COMME DU SABLE SUR LA VILLE

 

Rappelons que l’an passé, le premier prix a été remis à Marie Clark pour son poème Scié tu tombes.

Publicité