Les finalistes du 2e Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise

12

L’association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACDB) a été créée en 1984 et dénombre à ce jour 87 membres, tous spécialistes du 9e art. Ce regroupement, dont le siège principal se trouve à Paris, travaille à la promotion de la bande dessinée dans le monde et octroie des récompenses qui visent à reconnaître la qualité des créateurs dans le domaine. Depuis deux ans, un prix est spécialement décerné aux bédéistes québécois qui se démarquent de plus en plus à l’international. L’an passé, l’honneur a été remis à Jimmy Beaulieu pour sa BD Les aventures parue en France chez Les impressions nouvelles et précédemment publiée au Québec chez Mécanique Générale sous le nom Les Non-aventures (2013).
Le ou les lauréats 2016 seront connus le 18 novembre 2016.

Parmi 154 bandes dessinées, voici les trois oeuvres sélectionnées en 2016.

 

La demoiselle en blanc  –  Dominick Parenteau-Lebeuf et Éléonore Goldberg (Mécanique Générale)

« L’univers de Dominick Parenteau-Lebeuf est très bien rendu avec le dessin nerveux et dynamique de l’artiste Éléonore Goldberg dans une danse alternant le noir et le blanc. »

– Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)

 

Whitehorse –  Samuel Cantin (Pow Pow)

« Une bande dessinée à l’humour rappelant celui du Woody Allen des années 1970. »

-Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

 

La femme aux cartes postales  –  Jean-Paul Eid et Claude Paiement (La Pastèque)

« Les années 50, le jazz, les cabarets, l’arrivée du rock‘n’roll. Je suis tombé amoureux, dès les premières images, avec cette magnifique BD illustrée par Jean-Paul Eid et scénarisée par Claude Paiement. »

– Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)

ACBD

Publicité