Le prix Artémisia de la BD féminine pour «Irmina» de Barbara Yelin

6

Les finalistes du prix Artémisia remis à la meilleure BD réalisée par une femme ont été annoncés en décembre. Parmi les 10 candidates, c’est finalement l’Allemande Barbara Yelin qui l’a remporté pour son album Irmina. Cette bande dessinée, fortement inspirée par la vie de la grand-mère de l’illustratrice et auteure, relate la situation politique de l’Allemagne dans la Deuxième Guerre et les conséquences qu’elle a pu avoir sur les vies personnelles.

En réponse à la tuerie perpétrée contre le Charlie Hebdo, le jury du Artémisia a décidé cette année de vouer son prix « à la paix, à la liberté, en mémoire de nos amis et des victimes de ces massacres ».

Irmina sous-tend des valeurs d’insoumission aux politiques extrémistes et défend le refus de collaborer. Le jury explique son choix par le discours d’Irmina qui met en garde « contre la passivité et la résignation volontaire, montrant sans l’excuser la lâcheté d’un peuple en miroir de cette destinée ».

David Taugis d’Actua BD écrit : « Le style à la fois raffiné et abrupt de Barbara Yelin possède une vraie identité. Entre les décors qui n’apparaissent que lorsqu’ils sont indispensables et ses surprenantes double pages, l’émotion des visages est toujours juste. »

Irmina sera en vente au Québec le 2 février 2015.

Sources:

Association Artémisia
Livres Hebdo
Actua BD

 ibeaulieu@leslibraires.ca

 

Publicité