La course au prix du Livre Inter

6

La course au prix du Livre Inter est commencée. On a annoncé aujourd’hui la liste des dix finalistes retenus par des critiques du milieu du livre et que vingt-quatre auditeurs de la chaîne radiophonique nationale France Inter, douze femmes et douze hommes répartis dans toute la France, devront lire et distinguer un d’entre eux.

Ce prix qui a lieu à l’extérieur de la période habituelle des prix littéraires a d’abord été lancé comme une simple idée par Paul-Louis Mignon en 1975 afin que le livre choisi devienne un bon choix à suggérer pour le moment des vacances. Quarante ans plus tard, il existe toujours. Cette année, la présidence est assurée par l’écrivain Alain Mabanckou. Le nom du lauréat sera dévoilé le 2 juin prochain, juste à temps pour la belle saison.

Comment j’ai mangé mon estomac, de Jacques A. Bertrand (Julliard)

Dernières nouvelles du martin-pêcheur, de Bernard Chambaz (Flammarion)

Faber le destructeur, de Tristan Garcia (Gallimard)

La petite communiste qui ne souriait jamais, de Lola Lafon (Actes Sud)

En finir avec Eddy Bellegueule, de Edouard Louis (Le Seuil)

Faillir être flingué, de Céline Minard (Editions Rivages)

La fille de mon meilleur ami, d’Yves Ravey (Editions de Minuit)

Nue, de Jean-Philippe Toussaint (Editions de Minuit)

L’invention de nos vies, de Karine Tuil (Grasset)

L’échange des princesses, de Chantal Thomas (Le Seuil).

Sources :

Livres Hebdo

l’Humanité

ibeaulieu@leslibraires.ca

Publicité