Nos libraires craquent

Littérature étrangère

Les libraires - Numéro 103

Rêves de machines

Il est rare, pour une auteure de moins de 35 ans, d’arriver à mener à terme un roman d’une telle maturité. Et pourtant, comme le maestroà son pupitre, Louisa Hall orchestre cette brillante réflexion sur l’intelligence artificielle et la nature de l’humanité, jouant de cinq voix pour faire entendre cette symphonie épistolaire. Si les lois de l’informatique sont binaires, celles de ce roman s’organisent plutôt autour du chiffre cinq. Cinq temporalités et cinq voix principales s’incarnent au fil de lettres, entrées de journal, séances de clavardage et mémoires. Toutes parlent du ton de la confidence, portent une charge émotive qui affleure périodiquement et savent rapidement trouver l’empathie du lecteur fasciné par elles.

Par Thomas Dupont-Buist, Gallimard
Rêves de machines Louisa Hall
Gallimard , 2017 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature étrangère
  4. Rêves de machines