Actualités

Les libraires conseillent

exclusif au web
Les libraires conseillent : novembre 2019

Les libraires conseillent : novembre 2019

Par Les libraires, publié le 01/11/2019

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. 

Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de valoriser le rôle primordial de votre libraire. 

Voici la sélection de novembre :

 

La grosse laide
Marie-Noëlle Hébert (XYZ)

Marie-Noëlle Hébert nous offre une BD coup de poing avec La grosse laide. Elle sait très bien où appuyer pour que ça fasse mal. Sans se victimiser, l’auteure nous partage des souvenirs de jeunesse liés à son image corporelle. Le genre de souvenirs à l’état brut que beaucoup de filles partagent probablement, qui rappellent les commentaires subtils, mais sournois à la « si t’es pas jolie, sois polie » de nos mères, nos tantes, nos grands-mères. Avec des dessins réalisés d’un trait flou, symbolique de l’image personnelle de l’auteure, cette BD permet une ébauche de réflexion sur le cycle malsain des complexes, transmis de génération en génération.
Julie Mavie Coutellier-Savard, Librairie du soleil (Hull)

 

Habiller le coeur
Michèle Plomer (Marchand de feuilles)

En partant vivre dans le Grand Nord à l’âge de 70 ans, Monique, la mère de Michèle Plomer, défonce, une fois de plus, des portes. Arrivée à Puvirnituq comme gestionnaire de la DPJ, elle s’adapte rapidement à la communauté inuite qui la reçoit. En les écoutant et en les respectant, elle se prend à rêver d’un parka couleur betterave confectionnée par une artisane du village. Un tel manteau se mérite et Monique s’évertuera à tout faire pour en être digne. Un magnifique roman sur une femme n’hésitant pas à relever des défis et sur sa fille qui peine à la suivre. 
Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

 

La mort de Roi
Gabrielle Lisa Collard (Le Cheval d'août)

Les éditions Le Cheval d’août récidivent encore une fois dans le domaine de la révélation avec ce premier roman de la blogueuse et chroniqueuse Gabrielle Lisa Collard (Dix Octobre, TPL, Sous la ceinture, Châtelaine, etc.). Max, trentenaire non pas désabusée mais plutôt joyeusement sardonique, endeuillée de son chien Roi, choisit de donner libre cours aux pulsions de mort qui l’habitent depuis l’enfance. Galvanisée par l’ivresse d’une toute-puissance quasi biblique, l’acidité jouissive des reflux cérébraux de cette narratrice implacable recèle en son sein un authentique goût de revenez-y. En sachant copieusement marier l’amertume de nos vies, le salé des larmes tout comme celui du sang et le sucré carbonisé d’un humour flambant noir, ce livre nous redonne tout à la fois le goût de vivre et l’envie d’exterminer nos semblables en riant aux éclats.
Philippe Fortin-Villeneuve, librairie Marie-Laura (Jonquière)

 

Bérénice
Catherine Trudeau, Cyril Doisbeau (La Bagnole)

Bérénice, c’est cette sympathique fillette qui lance un ultimatum à ses parents, proclamant qu’elle fera la grève jusqu’à ce qu’ils consentent à changer son prénom, qu’elle déteste avec véhémence. Avec un humour déjanté et une plume vive, Catherine Trudeau lance sa Bérénice sur les traces de Réjean Ducharme afin qu’elle découvre l’origine de son prénom, en mettant en lumière toute la créativité de l’auteur, autant par ses mots loufoques que par ses sculptures. Agrémenté des illustrations de Cyril Doisneau, le roman se lit avec le sourire aux lèvres, et c’est un réel plaisir que de penser que les enfants qui le liront auront la chance d’approcher à petits pas l’univers de Ducharme.
Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

 

La préhistoire du Québec
Patrick Couture (Fides) 

Comme le précise le sous-titre du livre, La préhistoire au Québec est écrit telle une formidable épopée. Des chapitres courts, aérés et empreints de la passion de l’auteur qui nous incitent à en savoir plus, plus et encore plus! Saviez-vous que l’Abitibi s’est déjà retrouvée sous l’eau? Que les Laurentides ont déjà été plus hautes que le mont Everest? Que le Bouclier canadien est l’une des plus vieilles parties de notre planète? Un livre à déguster à votre rythme (si vous parvenez à étirer le plaisir évidemment, car moi personnellement, j’ai dévoré!). 
Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les libraires conseillent
  4. Les libraires conseillent : novembre 2019