Actualités

Le monde du livre

exclusif au web
Les 12 meilleurs livres du 21e siècle selon la BBC

Les 12 meilleurs livres du 21e siècle selon la BBC

Par Dominique Lemieux, Les libraires, publié le 22/01/2015

Amateurs de littérature anglaise ou américaine, voici une liste d’ouvrages à découvrir (si ce n’est pas déjà fait!). La BBC, équivalent radio-canadien au Royaume-Uni, a fait le pari de lister les 12 meilleurs romans depuis le début du 21e siècle. Pour réaliser ce défi, elle a sondé des dizaines de critiques littéraires (The New York Times Book Reviews, Time magazine, Newsday, Bookslut, etc.). Les critiques invités devaient alors présenter une sélection des meilleurs romans parus en anglais depuis le 1er janvier 2000. Parmi les 156 romans nommés, 12 se sont démarqués. Les voici :

 

12- Middlesex, Jeffrey Eugenides (Points) – Parution originale en 2002

Callie naît avec la moue d’une jolie petite fille brune. À quatorze ans, étonnée de se découvrir deux sexes, elle devient un garçon. Lolita moustachue, savourant et souffrant à la fois de sa trouble identité, elle part sur les traces de ses origines mi-monstrueuses, mi-mythologiques, et fouille dans le passé secret – et peut-être coupable? – de sa grand-mère Desdemona… 

Ce que nous en disions en nos pages : « Huit ans auront été nécessaires à son auteur pour broder cette épopée moderne traversée par le thème de l’identité et dont le ton, d’une redoutable justesse, rappelle par moments les plus grandes pages de la littérature classique grecque. » Antoine Tanguay

 

11- Sourires de loup, Zadie Smith (Folio) – Parution originale en 2000

« À six heures et vingt-sept minutes, en ce 1er janvier 1975, Alfred Archibald Jones, tout de velours côtelé vêtu, était assis dans un break Cavalier Musketeer rempli de vapeurs d'essence, le visage sur le volant, à espérer que la sentence divine ne serait pas trop sévère. Prostré, les mâchoires relâchées, les bras en croix comme quelque ange déchu, le poing refermé d'un côté (gauche) sur ses médailles militaires, de l'autre (droit) sur son certificat de mariage, pour la bonne raison qu'il avait décidé d'emporter ses erreurs avec lui. [...] Il avait joué à pile ou face et s'était tenu sans défaillir au verdict du hasard. Il s'agissait là d'un suicide mûrement réfléchi. Mieux, d'une résolution de Nouvel An. »

Ce que nous en disions en nos pages : « Une saga familiale et multiethnique esthétiquement très achevée. » La rédaction

 

 

10- L’autre moitié du soleil, Chimamanda Ngozi Adichie (Folio) – Parution originale en 2006

Lagos, début des années soixante. L'avenir paraît sourire aux sœurs jumelles : la ravissante Olanna est amoureuse d'Odenigbo, intellectuel engagé et idéaliste; quant à Kainene, sarcastique et secrète, elle noue une liaison avec Richard, journaliste britannique fasciné par la culture locale. Le tout sous le regard intrigué d'Ugwu, treize ans, qui a quitté son village dans la brousse et qui découvre la vie en devenant le boy d'Odenigbo. Quelques années plus tard, le Biafra se proclame indépendant du Nigeria. Un demi-soleil jaune, cousu sur la manche des soldats, s'étalant sur les drapeaux : c'est le symbole du pays et de l'avenir. Mais une longue guerre va éclater, qui fera plus d'un million de victimes.

 

 

9- Expiation, Ian McEwan (Folio) – Parution originale en 2001

Sous la canicule qui frappe l'Angleterre en ce mois d'août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Finis les contes de fées et les mélodrames de l'enfance. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu'elle surprend sa grande sœur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour ne se recroiser que cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz.

 

8- Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn, Ben Fountain (10-18) – Parution originale en 2012

Parce qu'ils sont rescapés d'une embuscade, les huit miraculés de l'escouade Bravo deviennent du jour au lendemain les enfants chéris de l'Amérique. Accueillis entre les projecteurs et les honneurs de la Maison Blanche, ils ont même droit à une tournée victorieuse censée se dérouler à Dallas, lors du grand match de football de Thanksgiving. Pourtant, parmi eux, le jeune Billy Lynn ne se sent pas vraiment l'étoffe d'un héros. Difficile de se plier à la frénésie collective quand on est hanté par ce qu'on a laissé en Irak et qu'on risque de retrouver bientôt...

Ce que nous en disions en nos pages : « Portrait incisif de l’Amérique de Bush, ce récit fascine par tout ce qu’il réussit à écorcher, des magouilles de Hollywood aux côtés véreux du sport professionnel. » André Bernier, librairie L’Option (La Pocatière)

 

 

7- Qu’avons-nous fait de nos rêves?, Jennifer Egan (Points) – Parution originale en 2010

Dans la luxueuse berline qui l'emmène à sa maison de disques, Bennie avale les paillettes d'or censées réveiller sa libido en berne. Qu'est devenu le jeune punk qui ne vivait que pour la musique et la scène? Bientôt, son groupe sera de nouveau réuni. À ce tournant de leurs vies, si éloignées de leurs rêves de jeunesse, Bennie, Lou, Bosco et Marty s'interrogent.

Ce que nous en disions en nos pages : « En quelques phrases, les personnages de Jennifer Egan prennent vie sous nos yeux dans toute leur complexité. Avec une grande sensibilité, l’auteure dépeint les compromis et les choix, bons ou mauvais, inhérents au fait de vieillir, et arrive à nous rendre ses personnages acceptables et même touchants. » Anne-Marie Genest, librairie Pantoute (Québec)

 

6- Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay, Michael Chabon (Points) – Parution originale en 2000

New York, 1939 : Josef, jeune Juif ayant fui Prague occupée par les nazis, et son cousin de Brooklyn, Sammy, unissent leurs talents pour inventer un héros de bande dessinée : l'Artiste de l'évasion. Pourfendeur des forces du mal, spécialiste des évasions, celui-ci combat le nazisme sous toutes ses formes. Il incarne ainsi la tentative désespérée de Joe de libérer sa famille restée à Prague, en même temps qu'une dérisoire volonté de réveiller la conscience des jeunes Américains.

Ce que nous en disions en nos pages : « Habile croisement entre la chronique du malheur du peuple juif vu de l’autre côté de l’Atlantique et l’essai sur l’âge d’or des comics américains, cet imposant pavé retrace le parcours fascinant de deux jeunes rêveurs que même les plus solides chaînes ne sauront entraver. » Antoine Tanguay

 

5- Les corrections, Jonathan Franzen (Boréal) – Parution originale en 2001

La famille Lambert est une famille comme les autres : derrière son apparente bonhomie se cachent des désirs parfois inavouables... De déchirures en réconciliations, Enid, Alfred et leurs trois enfants tentent de donner un sens à leurs contradictions. Et si on ne naissait que pour corriger les erreurs de ses parents?

Ce que nous en disions en nos pages : « Titanesque portrait tragicomique d’une famille middle-class du Midwest, ce roman-phare dépeint une Amérique aux valeurs éclatées et scrute à la loupe l’existence d’hommes et de femmes tourmentés par des désirs ambigus, des espoirs déçus. » Hélène Simard

 

4- Gilead, Marilynne Robinson (Actes Sud) – Parution originale en 2004

En 1956, sentant sa fin prochaine, le révérend John Ames rédige à l'attention de son très jeune fils une longue lettre en forme de méditation, seul héritage que sa pauvreté matérielle l'autorise à transmettre. Ames a lui-même pour père un prêcheur de l'Iowa et pour grand-père un pasteur engagé, durant la guerre civile, dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage. En rapportant les tensions dont il fut le témoin entre l'ardent pacifisme de l'un et l'activisme parfois pour le moins belliqueux de l'autre, le révérend Ames tisse, au fil des pages, le motif du lien sacré qui, entre tendresse et inévitables conflits, unit les pères aux fils.

 

3- Dans l’ombre des Tudors T.1 : Le conseiller, Hilary Mantel (Sonatine) – Parution originale en 2009

Angleterre, 1520. Règne des Tudors. Le roi Henri VIII n'a pas de fils pour lui succéder. Situation préoccupante qui pourrait entraîner le pays sur le chemin de la guerre civile. Aussi décide-t-il de divorcer de Catherine d'Aragon, avec qui il est marié depuis plus de 20 ans pour épouser Anne Boleyn, dont il est tombé amoureux. Son conseiller, le cardinal Wolsey échouant à obtenir l'accord du pape, un jeune homme plein de fougue et de ressources va peu à peu entrer dans les bonnes grâces du roi et l'aider à vaincre l'opposition. Son nom : Thomas Cromwell. Ambitieux, idéaliste et opportuniste à la fois, fin politicien et manipulateur né, celui-ci est au début d'une carrière qui va modifier profondément et durablement le visage du royaume.

Ce que nous en disions en nos pages : « Une saga historique efficace au rythme soutenu qui plonge au cœur même des intrigues et machinations de l’ère des Tudors. » Chantal Fontaine, librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

 

2- Le monde connu, Edward P. Jones (Albin Michel) – Parution originale en 2003

Il avait trente-cinq ans et durant tous les instants de ces trente-cinq années-là il avait été l'esclave de quelqu'un, l'esclave d'un homme blanc et puis l'esclave d'un autre homme blanc et à présent, depuis presque dix ans, esclave surveillant pour un maître noir. Dans l'Amérique des années 1850, avant la guerre de Sécession, où les Blancs tenaient les Noirs en esclavage, il existait des Noirs libres qui eux-mêmes possédaient des esclaves. À partir de cette « anomalie » de l'Histoire, Edward P. Jones construit un roman vertigineux d'intelligence et de complexité morale.

Ce que nous en disions en nos pages : « N’hésitez pas à accorder le temps qu’il faut à ce roman de Jones : c’est une épopée sudiste au souffle magnifique. » Antoine Tanguay

 

1- La brève et merveilleuse vie d’Oscar Wao, Junot Díaz (Plon) – Parution originale en 2007

La saga tragi-comique d'une famille dominicaine émigrée aux États-Unis dans une banlieue du New Jersey, à travers le regard d'Oscar, obèse et recalé de l'amour en quête d'absolu, frappé d'une malédiction ancestrale : le fuku. Nourrie des destins de ses aïeux brisés par la torture, la prison, l'exil et les amours impossibles, l'histoire d'Oscar s'écrit, fulgurante et désastreuse.

Ce que nous en disions en nos pages : « Díaz a créé une saga tragicomique mémorable qui se déploie sur trois générations et se distingue, entre autres, par l’inventivité de sa langue. » La rédaction

 

(Les résumées des ouvrages sont ceux des éditeurs.)

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le monde du livre
  4. Les 12 meilleurs livres du 21e siècle selon la BBC