Dead Elvis

2

Encore une fois, Greil Marcus, l’historien de la musique populaire des États-Unis, sonde l’inconscient collectif des Américains. Ce qui aurait pu s’appeler Biographie d’Elvis après sa mort cherche à comprendre la curieuse appropriation par la culture populaire du mythe d’Elvis. L’auteur semble prendre la démarche inverse du biographe : il recherche non pas les faits — on les connaît tous — mais ce qu’on raconte sur eux. Marcus collecte les histoires drôles, bizarres ou carrément incroyables, mais toutes véridiques, et les livre souvent telles quelles. Émerge un autre Elvis, celui que ses fans ont construit, et qui n’a rien à envier à celui mort il y a vingt-cinq ans, même s’il est nettement plus bizarroïde : il confine presque à la légende urbaine. Une lecture amusante à mettre en annexe à toute biographie du King.

Publicité