Journal dérivé (t.1)

1

Constitué essentiellement d’extraits tirés de la correspondance de Bruno Roy, ce premier tome du Journal dérivé propose un voyage au pays des lectures du poète, essayiste et romancier. On y suit au fil des ans et des livres un lecteur attentif et généreux à l’égard de ses contemporains comme des écrivains de jadis. Outre ses impressions de lecture, Roy consacre de longues pages à la question de l’enseignement des littératures française et québécoise au collégial, sujet qui lui est cher à plus d’un titre et où son point de vue d’enseignant et de président de l’Union des écrivaines et écrivains québécois s’oppose assez radicalement à celui d’un Jean Larose dans L’Amour du pauvre. Une lecture passionnante, que vient compléter l’essai Consigner ma naissance, une réflexion sur la pratique personnelle de l’écrivain parue dans l’excellente collection « Écrire » des éditions Trois-Pistoles.

Publicité