Nos libraires craquent

Littérature québécoise

Les libraires - Numéro 92

Nord Alice

Comment s’affranchir du poids du passé alors que nous avons l’impression de n’être que la somme de ceux qui nous ont précédés? Est-il possible de réécrire notre propre filiation pour mieux nous comprendre à travers elle, mais surtout à travers le creux qui s’est immiscé entre elle et nous? Peut-on ancrer notre histoire personnelle dans une grande Histoire qui n’est pas la nôtre? Voilà quelques-uns des questionnements qui animent le narrateur de Nord Alice, chirurgien qui choisit de s’exiler à Kuujjuaq pour fuir un amour déchirant, passionnel, charnel et tout aussi nécessaire que destructeur. Fuir vers le Nord pour mieux comprendre les racines sauvages de la femme qu’il aime et qu’il vient de quitter, Alice, d’origine inuit, qui travaille maintenant à New York. Tant bien que mal, le narrateur comble les vides de son quotidien en alternant le travail à l’hôpital dont il est le seul médecin, la pêche et le visionnement obsessif de films pornos. Tout autant de béquilles qui le mènent à assumer son besoin vital d’Alice et à comprendre le rôle salvateur de la nature et du Nord, gangrené au compte-gouttes depuis des décennies par le Sud et son lot de besoins immédiats créés par l’appât du gain. Marc Séguin, artiste peintre et auteur de trois romans, signe ici un ouvrage extrêmement personnel, dont la prose transmet habilement des impressions intimes et le lyrisme d’un amour dont le seul leitmotiv est le présent.

Par Marianne Marquis-Gravel, La Maison de l’'Éducation
Nord Alice Marc Séguin
Lemeac , 2015 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Nord Alice