Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Les Trois Modes de conservation des viandes

Déroutant au tout début, le roman de Moutier a le mérite de nous accrocher très vite. Voyageant entre l’enfance et la maturité, le narrateur — qu’on sent très proche du romancier — nous offre une anthropologie du quotidien, décrivant avec détail l’univers qu’il habite. Pour ce faire, il se transpose dans le lecteur à l’aide d’un «vous» très personnel et inclusif qui lui permet de prendre une distance protectrice avec une enfance et une adolescence difficiles, partagées entre un père artiste et rêveur et une mère entrepreneuse. Il reprend le «je» lorsqu’il nous fait partager sa vie d’aujourd’hui, jeune père de famille amoureux de la mère de ses enfants. C’est original, urbain (ou banlieusard, dans les passages de jeunesse) et contemporain, comme il se qualifie lui-même. Et c’est un éloge de l’amour qui contraste avec une forme de littérature sombre et pessimiste.
Par Yves Guillet, Le Fureteur
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Les Trois Modes de conservation des viandes