Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Polar : les grands gagnants des Prix Saint-Pacôme 2016

Polar : les grands gagnants des Prix Saint-Pacôme 2016

Par Sabica Senez, publié le 03/10/2016

Jo Nesbø, André Jacques et Laurent Chabin sont les grands gagnants des Prix Saint-Pacôme, remis lors de son gala du 1er octobre.

Jo Nesbø a remporté le Prix Saint-Pacôme international du roman policier avec Le fils (Gallimard). C’est à titre de fiers partenaires de la Société du Roman policier de Saint-Pacôme que Les Librairies indépendantes du Québec, sous sa bannière Les libraires, ont remis ce prix de reconnaissance créé en 2015. Ce prix est attribué par un jury composé de libraires passionnés du genre, membres de la coopérative :

« Jo Nesbø maîtrise à la perfection l’art de créer une intrigue solide avec des personnages marquants. Une finesse psychologique inouïe, une fin complètement imprévisible, un rythme maîtrisé : Le fils mérite tous les honneurs. » 

En août dernier, les libraires membres de la coopérative avaient été invités à sélectionner les finalistes de ce volet international. Ainsi, le jury devait choisir entre Le fils et deux autres très bons romans policiers : Snjór, de Ragnar Jónasson (La Martinière) et Le dompteur de lions, de Camilla Läckberg (Actes Sud).

 

 

Le Prix Saint-Pacôme du roman policier québécois a quant à lui été remis à André Jacques pour son roman La bataille de Pavie (Druide) :

« À travers les yeux d'une enquêtrice de la SQ démotivée par les arcanes du monde policier, le lecteur assiste avec plaisir au dénouement d’une histoire qui reste longtemps en tête ».

Le Prix polar jeunesse, attribué pour la première fois cette année, et qui récompense l’auteur du meilleur roman policier destiné aux jeunes de 10 à 16 ans, a été remis Laurent Chabin pour Le canal de la peur (Hurtubise) :

« Menée de main de maître par l’auteur, l’intrigue met en scène des personnages de laissés-pour-compte sans jamais tomber dans les stéréotypes ».

Autres prix

Le Prix coup de cœur, remis par le Club de lecture, a été décerné à Richard Ste-Marie pour Le blues des sacrifiés (Alire). Quant au Prix Jacques-Mayer du premier polar, c’est le roman Red light de Marie-Ève Bourassa (VLB) qui a été récompensé. Finalement, en ce qui concerne les Prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière, catégorie senior, le premier prix est allé à Caroline Émond de Lévis pour sa nouvelle Conduite dangereuse. Le deuxième prix a été accordé à Frédéric Laflamme de Trois-Rivières pour son texte intitulé Non réclamé.

 

 

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Polar : les grands gagnants des Prix Saint-Pacôme 2016