Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Michaël Trahan remporte le Prix du Festival de la poésie de Montréal

Michaël Trahan remporte le Prix du Festival de la poésie de Montréal

Par Isabelle Beaulieu, publié le 05/06/2014

Il n’a qu’un seul livre publié à son actif, mais son nom circule déjà allègrement. En mai dernier, il remportait le prix Nelligan qui a pour objectif de récompenser un jeune poète pour le caractère exceptionnel d’une de ses œuvres. Un mois plus tard, Michaël Trahan remporte le Prix du Festival de la poésie de Montréal pour son recueil Nœud coulant qui lui a été remis le 4 juin à la Maison des écrivains à Montréal. Sa candidature se trouvait parmi 90 textes proposés.

Dès sa sortie en avril 2013, le recueil ravit. En témoigne l’article du critique de poésie Hugues Corriveau du Devoir qui commence ainsi : « Allez vite lire le Nœud coulant de Michaël Trahan, son premier recueil, introduction à une œuvre qu’on souhaite prolifique et qui se donne déjà comme un livre achevé, un projet authentique et vif, écrit dans un style tout à fait remarquable. »

Son heureux sort se poursuit avec l’attribution du Prix du Festival de la poésie de Montréal qui s’accompagne d’une bourse de 1000$ et des brillants commentaires du jury. « Michaël Trahan signe un recueil remarquable par la qualité de son travail formel, son ampleur et sa densité. (…) » Cette année, les membres du jury étaient Sylvie-Josée Breault, bibliothécaire à BAnQ, Maxime Nadeau, libraire à la librairie Monet et Karim Larose, professeur de lettres à l’Université de Montréal.

« le visage est là

une vallée pleine de larmes

trois ou quatre notes de musique

la main pianote sur la tête

et le temps n’arrête pas de brûler

(...) »

                                                                                                   (Nœud coulant, p.26)

En entrevue à la radio de Radio-Canada, Michaël Trahan affirme : « J'aime les livres qui font tomber les masques. Je me sens très près des auteurs qui pratiquent la littérature comme un exercice de nudité ». Parmi ses principales influences littéraires on trouve Kafka, George Bataille et Michael Delisle.

Sources :

Le Devoir

Radio-Canada

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Michaël Trahan remporte le Prix du Festival de la poésie de Montréal