Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les lauréats du prix Espiègle

Les lauréats du prix Espiègle

Par Alexandra Mignault, Les libraires, publié le 06/04/2017

Le prix des bibliothèques scolaires du Québec, le prix Espiègle, qui en est à sa première édition, a dévoilé ses lauréats. Ce prix a été créé par quatre bibliothécaires scolaires (Julie Hermann, Lyne Rajotte, Anne-Marie Roy et Marjolaine Séguin), en partenariat avec l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires (APSDS). Il vise à lutter contre la censure et à valoriser l’audace et la qualité du livre jeunesse. Ce prix récompense « des livres audacieux, malicieux et qui osent, dont le sujet dérange et déstabilise », révèle-t-on dans le communiqué.


Voici les lauréats :


Bibliothèques scolaires du primaire (5 à 11 ans)
Méchant Far West (t. 1) : Le méchant qui voulait être pire de Marthe Pelletier et Richard Écrapou (Monsieur Ed)

Le jury a souligné l’originalité du récit, notamment en ce qui concerne la fin puisqu'on y trouve aucune rédemption. « Crâââ veut rester méchant et il veut même l’être encore plus. » De plus, Richard Écrapou excelle « à montrer l’immense laideur et la méchanceté du personnage ».


Bibliothèques scolaires du secondaire (12 à 17 ans)
Nous de Patrick Isabelle (Leméac)

Selon le jury, « le texte est puissant et la qualité littéraire indéniable » et il s’agit d’un livre « audacieux ».


Marthe Pelletier et Richard Écrapou recevront chacun un prix symbolique de 250$, alors qu’on remettra 500$ à Patrick Isabelle. Ce prix bénéficie du soutien financier de l’Association des libraires du Québec (ALQ).

Dans la catégorie 5-11 ans, les autres finalistes étaient C’est où chez nous? de Sylvie Frigon et Cathon (Remue-ménage), Louis parmi les spectres de Fanny Britt et Isabelle Arsenault (La Pastèque), Le vide d’Anna Llenas (Les 400 coups) et Y’a pas de place chez nous d’Andrée Poulin et Enzo (Québec Amérique), tandis que dans la catégorie 12-17 ans, on retrouvait en lice L’enfant mascara de Simon Boulerice (Leméac), Flannery de Lisa Moore (Boréal), Hare Krishna de François Gilbert (Leméac) et Noirs dessins de Geneviève Mativat (Pierre Tisseyre).

 

Illustration : © Jacques Goldstyn

Source : APSDS

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les lauréats du prix Espiègle