Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les lauréats des prix de l’Académie des lettres du Québec

Les lauréats des prix de l’Académie des lettres du Québec

Par Isabelle Beaulieu, publié le 09/11/2017

Les quatre prix de l’Académie des lettres du Québec ont été dévoilés aujourd’hui le 9 novembre 2017. Une rencontre avec les auteurs lauréats sera animée par Marie-Andrée Lamontagne se tiendra le 17 novembre à 15 h 15 à l’Agora du Salon du livre de Montréal.

PRIX RINGUET (ROMAN)
Le jury était présidé par André Vanasse et composé de Jacques Allard et de Monique Proulx.

Le poids de la neige
Christian Guay-Poliquin (La Peuplade)

Résumé : Dans une véranda cousue de courants d’air, en retrait d’un village sans électricité, s’organise la vie de Matthias et d’un homme accidenté qui lui a été confié juste avant l’hiver. Telle a été l’entente : le vieil homme assurera la rémission du plus jeune en échange de bois de chauffage, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps.

Extrait : « Regarde. C’est un lieu plus vaste que toute vie humaine. Celui qui tente de fuir est condamné à revenir sur ses pas. Celui qui pense avancer en ligne droite trace de grands cercles concentriques. Ici, tout échappe à l’emprise des mains et du regard. Ici, l’oubli du monde extérieur est plus fort que toute mémoire. Regarde encore. Ce labyrinthe est sans issue. Il s’étend partout où se posent nos yeux. »

PRIX VICTOR-BARBEAU (ESSAI)
Le jury était présidé par Lise Bissonnette et composé de Jean-Claude Corbeil et de Georges Leroux.

Vies livresques
Robert Lévesque (Boréal)
Lire les chroniques de Robert Lévesque dans la revue Les libraires.

Résumé : « Livresque », selon le dictionnaire, est un adjectif péjoratif : il désigne « ce qui vient seulement des livres » et s’oppose à « concret », « pratique », « réel ». Mais pour Robert Lévesque, l’opposition ne tient pas, car rien n’est plus vivant ni plus vrai que l’univers des livres, même – et surtout – à notre époque où cet univers paraît plus fragile et menacé que jamais.

Extrait : « J’ai un vague souvenir de mademoiselle D’Anjou, forme floue, forcément sombre, un personnage sans importance dans un roman de Bernanos, une paroissienne qui se signe. L’ai-je vue souvent, la femme maigre qui tenait cette librairie où j’entrais parfois, étudiant au petit séminaire, élève externe redoublant ses éléments latins à quinze ans (comme Nelligan et comme, le saurais-je plus tard, Proust qui recommença sa seconde)? »

PRIX ALAIN-GRANDBOIS (POÉSIE)
Le jury était présidé par Émile Martel et composé de Martine Audet et de Jean-Paul Daoust.

Femmes des terres brûlées
Marie-Célie Agnant (Pleine lune)

Résumé : Les poèmes de ce recueil trouvent leur ancrage dans la réalité contemporaine des sociétés postcoloniales qui naviguent entre misère criante et opulence indécente. Marie-Célie Agnant y aborde les thèmes de la mémoire, l'exclusion, la misère, le désarroi, l'exil, la condition des femmes et leur combat contre l'injustice. Sa poésie nous hante et résonne en nous comme un bruissement sourd.

Extrait : […] « réclament à grands cris le soleil / au creux de leurs mains / pour rejoindre la vie / comprendre cette mécanique sans nom / qui les a happées et clouées / au bas des murs / pour vivre / au bas des murs / le sang et l’âme pétrifiés […] cette chape de plomb sur les paupières du monde / et tout ce que dans le silence / et par le silence / nous ignorons »

PRIX MARCEL-DUBÉ (THÉÂTRE)
Le jury était présidé par Michel Marc Bouchard et composé de Lorraine Camerlain et Carole Fréchette.

Noyade(s)
Jean-François Guilbault, Andréanne Joubert (Lansman)

Résumé : Louis et Sedna alternent entre vie réelle et existence virtuelle. Narcisse, un personnage à la tête de loup, les invite à rejoindre sa communauté. Les deux adolescents s'accrochent à ce forum comme à une bouée jusqu'au drame.

Extrait : «LOUIS: J'ouvre un nouveau forum. / Je vais m'appeler Narcisse. / L'Homme-Loup. / J'hurlerais ben à la lune drette-là. / Mais j'réveillerais tout le monde. / SEDNA: L'impression qu'on est un banc de poissons dans un aquarium trop petit. / Tout ce qu'on fait, c'est se cogner contre les vitres. / Pis l'oublier, 2 minutes après. / LOUIS: J'envoie un message à tous les élèves de l'école. / Les invite à s'inscrire sur mon forum. / Celui de ma nouvelle identité de super héros. / SEDNA: Me déconnecter, faudrait me déconnecter, faudrait me... / Pis là, un message. Avec un lien vers un forum. / NARCISSE et LOUIS: Suis-moi. / SEDNA: Narcisse? / Sa photo... Un corps parfait avec une tête de loup. / C'est le loup de mon rêve, je suis pas folle hein? / NARCISSE et LOUIS: Embarques-tu? »

Les finalistes des prix de l'Académie des lettres du Québec

Les résumés sont ceux des éditeurs.

Sur la photo : Robert Lévesque

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les lauréats des prix de l’Académie des lettres du Québec