Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Les 6 gagnants du Prix jeunesse des libraires du Québec dévoilés!

Les 6 gagnants du Prix jeunesse des libraires du Québec dévoilés!

Par Josée-Anne Paradis, Les libraires, publié le 23/02/2016

Chaque année, le Prix jeunesse des libraires du Québec permet de souligner la qualité de six ouvrages qui, parmi la crème de la crème, ont été élus par tous les libraires du Québec comme étant les incontournables de l’année. Cette année, la cinquième du prix jeunesse, la sélection est réjouissante et vous n’y manquerez pas de faire de réelles découvertes! Quelques incontournables s’y retrouvent (Marianne Dubuc, Olivier Tallec), mais également de belles surprises (Amélie Dumoulin, Audren et Clément Oubrerie) et de réjouissantes lectures (Marie-Louise Gay et Jandy Nelson). Oui, les libraires sont d’excellents prescripteurs et il est bon d’écouter leurs généreux conseils!

Catégorie Québec

0-5 ans
La tournée de Facteur Souris
Marianne Dubuc (Casterman)

As-tu déjà visité la maison d’un crocodile? Ou celle d’un écureuil? En suivant Facteur Souris pendant qu’il livre ses colis, tu vas découvrir les habitats si rigolos des animaux! Tu verras, il y a mille et un détails à observer dans ces maisons très décorées. Et le dernier paquet... devineras-tu pour qui il est? [résumé de l’éditeur]

 

6-11 ans
Un million de question!
Marie-Louise Gay (Dominique et compagnie)

« Est-ce que tu mets un chat dans tous tes livres? », « Est-ce que Stella, c’est toi quand tu étais petite? », « Es-tu capable de dessiner un cheval? », « Quel est ton livre préféré? », « D’où viennent tes idées? », « Combien de livres écris-tu en une journée? » Voilà quelques-unes des questions qui ont été posées par des enfants à l’auteure et illustratrice Marie-Louise Gay lors d’animations. De manière ludique et farfelue, elle répond à toutes ces questions dans cet album où le processus de création est mis de l’avant et expliqué en images et en mots : « Je secoue mes idées comme des petits pruniers. Je les mets à l’envers. Je les remets à l’endroit. Je les observe à la loupe et parfois je les regarde s’envoler par la fenêtre comme des oiseaux fous. » À la fois instructif et rigolo, Un million de questions! éveillera petits et grands et leur donnera envie de passer l’été à inventer des histoires. [Nathalie Ferrarris, chronique jeunesse dans Les libraires)

 

12-17 ans
Fé M Fé
Amélie Dumoulin (Québec Amérique)

Véritable coup de cœur de la rentrée, je peux déjà affirmer qu’Amélie Dumoulin se trouvera probablement une place de choix dans le paysage de la littérature jeunesse québécoise. Fé M Fé, c’est l’histoire de Fé qui tombe amoureuse de Félixe, de la recherche de sa véritable identité, de la dépression de son père, de la « pas-toujours-facile-adolescence »… Malgré tout, on ne tombe pas dans le mélodrame, loin de là : on est transporté par la musicalité du texte, les personnages colorés et attachants. On ne tombe pas non plus dans le déjà-vu; autant du point de vue de l’écriture que de l’histoire, l’auteure nous surprend, et ça, j’aime ça… À l’heure où on est submergé par des centaines de parutions chaque semaine, Fé M Fése donne comme un vent de fraîcheur. J’aime, j’adore. Dès 13 ans [Christine Turgeon, librairie Ste-Thérèse]

 

 

Catégorie hors-Québec

0-5 ans
Moi devant
Nadine Brun-Cosme et Olivier Tallec (Père Castor)

Ce nouvel album signé par le tandem Brun-Cosme/Tallec reprend le thème de l’amitié et de la différence qu’on retrouvait dans les aventures de Grand Loup et Petit Loup. La plume de Brun-Cosme est toujours aussi vive et touche droit au coeur. Quant aux illustrations de Tallec, elles soulignent de l’imaginaire mis de l’avant par le texte. Encore une fois, il s’agit d’une très belle réussite qui fait rêver. À lire seul, à deux, à trois ou à plusieurs. Chacun est sûr d’y trouver son compte ! [Pierre-Alexandre Bonin, librairie Monet]

 

6-11 ans
Mon chien est raciste
Audren et Clément Oubrerie (Albin Michel)

Un dimanche en se rendant au cinéma, Maël, 10 ans, trouve un adorable petit chien sur son paillasson. Puisqu’il n’a l’air d’être à personne, Maël et sa famille l’adoptent et le baptisent Minou. Mais ce petit chien a parfois un comportement très étrange, il grogne, s’agite et tente de mordre selon une logique qui lui est propre… parfois il veut même attaquer le téléviseur ! Jusqu’au jour où les voisins de paliers de Maël comprennent ce qui se passe… Minou est raciste, il n’aboie que contre les gens à la peau foncée ! Catastrophe, Maël et ses parents sont très gênés. Maël se pose beaucoup de questions : peut-il continuer à aimer son chien ? Peut-on être à la fois intelligent, gentil et raciste ? Peut-on désapprendre à être raciste ? Et comment faire comprendre aux autres que ce n’est pas parce que leur chien est raciste que Maël et sa famille le sont aussi ? [résumé de l’éditeur]

 

12-17 ans
Le soleil est pour toi
Jandy Nelson (Gallimard) 

Jude et Noah sont des jumeaux fusionnels, bien que différents. Frappe alors une série d’événements malheureux qui les éloignera l’un de l’autre et qui les transformera à jamais. Les deux protagonistes se racontent, à trois ans d’intervalle, et construisent ainsi un puzzle narratif chamboulant, où le passé et le présent s’entremêlent habilement et où le mensonge et la vérité se courtisent avec complexité. Le soleil est pour toi est un roman poignant sur l’amour et l’adolescence, sur les non-dits et leurs pouvoirs destructeurs. Mais c’est aussi un hymne à l’art et à la créativité, à la différence. Un futur classique à placer aux côtés de John Green et Marie-Aude Murail, qu’on ne peut plus déposer une fois entamé. Dès 12 ans [Patrick Isabelle De Verdun]

 

Une bourse de 2000$, offerte par le Conseil des arts de Montréal, est remise à chacun des lauréats québécois. De plus, du 29 février au 4 mars, un cahier d’activités mettant en vedette les livres lauréats et finalistes du Prix Jeunesse des libraires du Québec 2016 sera offert gratuitement dans les librairies participantes (quantités limitées).

Aussi, deux des finalistes seront en librairies afin de rencontrer les lecteurs. Marianne Dubuc, à la Librairie Paulines (2653, rue Masson, Montréal) le mercredi 2 mars à 10 h et Amélie Dumoulin, à la Librairie Alire (825, rue Saint-Laurent Ouest, Longueuil) le jeudi 3 mars à 14 h.

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Les 6 gagnants du Prix jeunesse des libraires du Québec dévoilés!