Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le Prix Giller est remis au Montréalais Sean Michaels

Le Prix Giller est remis au Montréalais Sean Michaels

Par Isabelle Beaulieu, publié le 12/11/2014

Le Prix Giller est décerné à la meilleure œuvre de fiction canadienne-anglaise et cette année la récompense a été octroyée hier à Toronto à un premier roman, US Conductors, écrit par Sean Michaels. Le jeune écrivain de 32 ans n’est pas encore tout à fait revenu de ses émotions : « C’est bouleversant, dans le sens que le monde tourne autour de moi [is spinning around]. C’est difficile de savoir où je suis, qui je suis ». En recevant le Prix Giller, l’auteur reçoit une bourse de 100 000 $ qu’il compte bien utiliser pour poursuivre l’écriture d’un second roman.

US Conductors parle de Leon Theremin, l’inventeur du thérémine, un instrument de musique électronique datant de 1919 et constitué d’un boîtier orné de deux antennes. Mais le lauréat spécifie qu’il ne s’agit pas d’une biographie. Ou alors si, mais d’une « biographie mensongère ».

Le jury s’exprime : « Alors que le récit bascule d’un pays et d’un climat à l’autre […], la grâce du style de Michaels donne un air complètement nouveau à ces lieux et ces temps. Il réussit une des choses les plus difficiles à réaliser pour un auteur : la musique semble sortir des pages mêmes du roman. »

Le roman n’est pas encore disponible en français, mais il est en cours de traduction puisque la maison d’édition Alto avait déjà acquis les droits de l’œuvre. La publication est prévue pour janvier 2016. Le directeur d’Alto, Antoine Tanguay, explique : « Moi, un livre qui mêle thérémine, kung-fu, espionnage et passion, et qui en plus est bien écrit, j’embarque! »

Sources:

Le Devoir

La Presse

Penguin Random House

ibeaulieu@leslibraires.ca

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le Prix Giller est remis au Montréalais Sean Michaels