Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Le Man Booker couronne Paul Beatty

Le Man Booker couronne Paul Beatty

Par Dominique Lemieux, Les libraires, publié le 26/10/2016

Moi contre les États-Unis d’Amérique, grinçant roman signé Paul Beatty, aborde à sa façon les questionnements raciaux aux Etats-Unis. C’est avec cet ouvrage que le New Yorkais de 54 ans a mis la main sur le Man Booker Prize, prestigieuse récompense qui souligne un roman anglophone publié au Royaume-Uni. Le prix est doté d’une bourse de 50 000 livres sterling (87 000$ CA).

Pour la première fois en 48 ans, ce prix est remis à un Américain. Il faut noter qu’avant 2013 le lauréat devait absolument être citoyen du Commonwealth. 

Paul Beatty a mis sept ans pour écrire The Sellout, publié en français chez Cambourakis sous le titre Moi contre les Etats-Unis d’Amérique. L’ouvrage raconte la démarche extrême d’un afro-américain qui, dans un ghetto de Los Angeles, rétablit l’esclavage et la ségrégation à l’échelle d’un quartier pour servir ce qu’il considère comme le bien commun. Parfois hilarant, toujours brillant, ce texte fera réfléchir. La présidente du jury, Amanda Foreman, a salué cette satire mordante des classes sociales : « « The Sellout nous plonge au coeur de la société américaine contemporaine, avec un esprit sauvage, ce que je n'ai pas lu depuis Swift et Twain ».

L’Américain succède au Jamaïcain Marlon James, plébiscité en 2015 pour Brève histoire de sept meurtres (Albin Michel). 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Le Man Booker couronne Paul Beatty