Actualités

Les prix littéraires

exclusif au web
Deux Joe Shuster à Jane, le renard et moi

Deux Joe Shuster à Jane, le renard et moi

Par Isabelle Beaulieu, Les libraires, publié le 26/08/2013

Un doublé pour la bande dessinée Jane, le renard et moi qui accumule les récompenses comme peu de livres arrivent à le faire. Ce samedi, chacune des artistes a remporté un Joe Shuster Awards, Isabelle Arsenault comme meilleure dessinatrice et Fanny Britt comme meilleure scénariste. Mais au fait, qu’est-ce qui plaît tant chez cette bande dessinée?

D’abord, l’histoire. Hélène est une jeune fille victime des sarcasmes des élèves de son école. Elle se réfugie dans la lecture de Jane Eyre de Charlotte Brontë dont l’héroïne deviendra l’alter ego. Quête d’identité, pouvoir de la littérature, réflexions sur l'image et sur l'importance de la fraternité - et de la sororité.

Ce qu'on en a dit :

Catherine Voyer-Léger, chroniqueuse, en parle ainsi : « Il y a dans ce livre des planches magnifiques qu’on voudrait accrocher à son mur pour toujours se souvenir de la densité de l’isolement ou de la magie de la littérature. »

Mélanie Monroy de BoDoï, un blog qui se consacre à la BD, dit : « Jane, le renard et moi n’est rien de moins qu’un miracle de sensibilité et de poésie. »

En France, on publie dans Le Figaro : « Ce duo d’auteur-illustratrice québécois revisite le thème galvaudé du mal-être adolescent avec beaucoup de finesse et de sensibilité. »

Et le dossier de presse continue comme ça encore de plusieurs éloges.

En effet, il est louable de s’attaquer à un sujet si délicat que l’intimidation. L’auteure, Fanny Britt, confie à notre collaboratrice Elsa Pépin :

« C’est une histoire que je porte depuis vingt-cinq ans, en bonne partie fondée sur une période de solitude sociale que j’ai vécue à l’école. (...) Mon roman raconte l’histoire d’un dur apprentissage, de trouver sa voix, une force, un courage. L’héroïne, comme moi, le trouve dans la littérature, qui m’a aidée à me projeter dans le grand. »

Parce qu’elle traite de la part sensible enfouie en chacun de nous, parce qu’elle ramène à ce qu’il faut de détermination et d'opiniâtreté pour enfin se révéler à soi-même et aux autres tel que l’on est, cette BD initiatique a le succès qu’elle remporte et qu'elle mérite.

Bravo Isabelle et Fanny !

Joe Shuster Awards

Entrevue avec Fanny Britt et Isabelle Arsenault - le libraire

Détails et dédales - Catherine Voyer-Léger

BoDoï

Article du Figaro

ibeaulieu@lelibraire.org

 

Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les prix littéraires
  4. Deux Joe Shuster à Jane, le renard et moi