Personne bouge

0

Plutôt inattendu, ce Personne bouge, une exploration de l’univers du polar de Denis Johnson qui, avec son Arbre de fumée de l’an dernier, nous avait offert une hallucinante fresque sur la guerre du Vietnam. L’écrivain y excelle cependant avec autant de talent: des dialogues tranchants, un ton empathique qui ne masque pas son affection pour les paumés, les fauchés, les héros à la dérive. C’est l’histoire toute simple, mais avec son lot de retournements, d’un petit truand tentant d’échapper à de gros malfrats et croisant, dans sa fuite, une ravissante arnaqueuse. Un gros magot est en jeu et tous les beaux scénarios se détraquent. Denis Johnson rédige ses romans comme un grand pugiliste, ses phrases sonnent, frappent, atteignent leur cible. Un écrivain doué, l’un des plus grands de sa génération. Un polar à savourer, une œuvre à découvrir.

Publicité