Il ne faut pas toujours croire les journalistes

5

Rappel à l’ordre ? Plutôt avertissement contre une perte de l’objectif. Car quelle est la tâche du journaliste, sinon d’informer ? Ce qui devrait être un pléonasme s’avère de moins en moins une évidence. Presque tous les médias privés (radio, télévision, journaux) font maintenant partie de conglomérats aux activités tentaculaires, si bien que l’information prend quelquefois des allures d’infopub. Le journaliste baisse la garde. Mario Cardinal, journaliste et ancien ombudsman à Radio-Canada, déplore la dérive de l’information écrite et télévisuelle actuelle. Il place la barre très haut pour toute la communauté journalistique, rappelant à ses membres que le doute est le meilleur outil pour protéger leur indépendance et notre droit à l’information.

Publicité