Les murs

4

Avec une sensibilité qui explose à toutes les pages, Olivia Tapiero, jeune auteure récipiendaire du prix Robert-Cliche, nous dévoile la fragilité de la vie humaine. De fait, en abordant des sujets aussi délicats que le suicide, l’anorexie ou la dépression, elle touche assurément ses lecteurs. La narratrice, une jeune femme qui veut disparaître ― non pas maigrir, mais bien disparaître ― nous entraîne dans les tourments de son esprit alors qu’elle traverse plusieurs traitements médicaux. L’auteure réussit, avec une connaissance de l’âme humaine presque troublante, à nous faire entrevoir ce que peuvent ressentir les suicidaires et les désemparés de notre époque. Un texte qui aurait pu être déprimant, sans l’élégance de l’écriture et la franchise de l’auteure. Bravo!

Publicité