Falaises

2

Inspirée du roman éponyme (2005) d’Olivier Adam, cette BD illustre le désarroi d’un enfant devant la disparition de sa mère. Cet événement tragique chamboule à jamais la vie des membres de la petite famille, et chacun doit se dépêtrer par lui-même pour s’en sortir, autant que faire se peut. En un peu plus de 200 pages, le scénariste parvient à capter l’essentiel de ce mal de vivre, appuyé admirablement par le dessin délicat et épuré, souvent monochrome, de son collègue Balahy. Le poids de la mort, chez le narrateur, le maintiendra dans cette nuit constante qu’est la dépression. Seule la relation à l’autre lui permettra d’en faire jaillir la lumière. Un livre sensible, intimiste, magnifique.

Publicité