Clair de femme

5

Résolument multidisciplinaire, ce livre-album fait la part belle à la musique, au chant, à la poésie, au conte et à l’illustration. Dès la première écoute-lecture, l’originalité de la langue, la qualité de l’interprétation et la douceur de la voix nous séduisent. Si des thèmes marqués s’imposent rapidement (la complexité de l’amour, la maternité, la solitude), manière de motifs récurrents dans une courtepointe éblouissante, les contes sont ici glanés au coin d’un poème ou d’un slam chanté et travaillé en effet de boucle. C’est fort beau, bellement fort, tour à tour drôle puis émouvant et on ne tarde pas à s’empêtrer dans les rets de l’enchanteresse, conquis par ces belles complaintes qui clament tant le magnétisme des hauteurs que celui des profondeurs.

Publicité