Le Cercle fermé

0

Quel plaisir de renouer avec les Trotter, les Chase et les Newman, ce groupe d’adolescents des années 70 de Bienvenue au club! Les revoilà, près de trente ans plus tard, dans l’Angleterre de Tony Blair, au milieu de la tourmente de l’après-11 septembre. Les idéaux sont lointains, les compromis, nombreux, et les amis, toujours présents. Le cercle se referme. Rarement me suis-je autant reconnu dans ce portrait d’une génération. Chaque propos, chaque page de cette fresque aboutie remuent mon cœur, mon âme. Je partage les affres de Benjamin Trotter, sa remise en question, son trimballage du souvenir d’un grand amour perdu, ses obsessions affectives ne menant e part et bouffant son existence. Jonathan Coe, conteur doué, jette un regard ironique et lucide sur notre époque et sur nous. Il s’avère le complice compatissant de nos malheurs et de nos bonheurs. Je l’en remercie.

Publicité