Nos libraires craquent

Littérature étrangère

Les libraires - Numéro 113

La transparence du temps

Les gens de La Havane font de la pauvreté heureuse leur planche de salut nationale, usant de l’amitié et de la fête pour soigner la mélancolie ambiante dans ce flamboyant récit, enrobant comme une chaude couverture, coloré comme une rue havanaise, de Leonardo Padura. Mais Mario Conde, l’ancien commissaire de police, en a un peu assez des privations. C’est pourquoi il n’hésite pas à aider, contre une somme très substantielle, un ancien ami d’enfance à récupérer des objets d’art volés. Tribulations et surprises vont être au rendez-vous. Tout en constatant qu’en ce temps « d’ouverture économique », le fossé s’aggrave sur l’île cubaine entre perdants et gagnants, Conde va devoir affronter le singulier pouvoir d’envoûtement d’une statue de vierge noire, un pouvoir remontant loin dans le temps, un pouvoir pouvant mener jusqu’au meurtre. Le plus beau coup d’éclat de l’écrivain cubain depuis L’homme qui aimait les chiens.

Par Christian Vachon, Pantoute
La transparence du temps Leonardo Padura Fuentes
Metailie , 2019 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature étrangère
  4. La transparence du temps