En studio avec les Beatles

2

Même s’il n’est pas mentionné sur la pochette du Sgt Pepper’s des Beatles, Geoff Emerick remporta un Grammy pour son travail d’ingénieur du son. Il avait 20 ans à l’époque, mais travaillait régulièrement avec les membres du Fab Four depuis leurs débuts. Son récit d’«homme de l’ombre» est fascinant: à une époque où l’on peut créer un son vintage grâce à un ordinateur, il faut louer le travail de pionnier de ce «pousseux de boutons» céleste qui devait désobéir à ses patrons d’EMI pour obtenir les sons que désiraient les Beatles. Nous avons ensuite droit à une vision de l’intérieur du processus créateur du groupe, avec ses conflits de plus en plus graves à mesure que sa fin approche. Le plus incroyable est que cet homme reste humble, alors que les mélomanes du monde lui doivent tant, sans même le savoir. Captivant.

Publicité